Les célibataires névrosées de Woody Allen avec Naomi Watts

Article par Anthony Garcia , le 17/05/2010 à 12h30 , modifié le 17/05/2010 à 12h44 0 commentaire

Passé maître dans l'art du portrait de femme, Woody Allen a fait appel à Naomi Watts pour son nouveau film. Décryptage de look en marge du festival de Cannes

En mode trentenaire névrosée, mais jamais sans stilettos.
Pas en compétition, mais projeté lors du festival de Cannes 2010, You will meet  a tall dark stranger, le nouveau et très attendu Woody Allen. Sur fond de mystère, une jeune femme un peu désespérée (Naomi Watts), consulte une voyante qui lui annonce : « You will meet  a tall dark stranger ». Enigmatique donc, mais drôle et complexe toujours. Du Woody Allen torturé et torturant, juste comme on l'aime.
Dans ce film, rien d'extravagant concernant la mode, mais du style grandes capitale pur jus, plus proche de la réalité que du dressing -de rêves- de Carrie Bradshaw. Pas loin de la Parisienne, qu'elle considère comme son égal, la capitaleuse, qu'elle soit londonienne ou newyorkaise, sans tomber dans le cliché, est cette intello très cosmopolite, mi branchée mi-au bord de la crise de nerf (grand ville oblige), qui court sa journée, depuis son boulot passionnant mais harassant, au vernissage du dernier artiste en vogue à Brooklyn ou à Soho. Son dressing oscille entre les indispensables du chic et les pièces de créateurs dont elle raffole, surtout les chaussures (la faute aux névroses !)


Ma vision trentenaire capitaleuse névrosée :
Probablement la même que la vôtre. Citons : Sarah Jessica Parker à la ville, Chloé Sévigny, Sofia Coppola, ou encore Zoé Cassavetes (voir l'excellent Broken English). Grosses lunettes noires -parce que pas maquillée de jour, trench enveloppant comme un cocon, Starbucks au poing -le réveil est dur quand on est rentré tard de Brooklyn- et tout ça mis sur talons - ça fait mal, mais elle ne l'avouera jamais.


La prescription du Dr Mode :
Parisiennes, soyez moins snobs et osez un chemisier en coton non griffé. Pour toutes les autres, c'est mix and match, entre basiques petits prix et pièces plus couture. Le détail in : le petit sac en cuir, très citadin, mais imprimé tribal, une tendance dont on va raffoler tout l'été et l'hiver prochain.

 look Woody Allen


Le shopping de la rédac' :
Chemise imprimée Liberty, A.P.C., 135€
Lunettes de soleil Aviator, Ray Ban, 139€
Trench, Top shop, environ 80€
Jeans, Stella McCartney, 99€ sur myprestigium.com
Sac en cuir imprimé tribal, Asos, 75€
Sandales vernis, Asos, 45€ sur asos.com

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience