• Mode
  • Shopping

Le débat fashion : faut-il craquer pour les Ugg ?

Article par , le 27/12/2010 à 15h36 , modifié le 19/01/2011 à 16h26 0 commentaire

Pro ou anti Ugg, le débat fashion est ouvert ! Plébiscitées par les stars, à commencer par Pamela Anderson en 2004 et Blake Lively entre deux prises sur le plateau de Gossip Girl, les Ugg ont pris possession du pavé parisien en même temps que la neige.

La mère : "Franchement ces bottes moumoute", tu les trouves jolies ?"
La fille : "oui c'est hyper mode", dialogue pris sur vif un dimanche de décembre rue des Francss Bourgeois à Paris.
A première vue, la question peut sembler futile. Pourquoi ouvrir un débat (de société n'ayons pas peur des mots) autour d'une paire de chaussures en peau de mouton retournée, autrefois utilisée par les surfeurs australiens pour se réchauffer les pieds. Coûteuses (comptez plus de 200 euros pour une paire), pas franchement esthétiques, ni féminines (à côté des Uggs les Doc Martens vous feraient des pieds de ballerine), les Ugg rencontrent pourtant un succès considérable. Copiées (on les trouve à moins de 100 euros), plébiscitées par les stars (Pamela Anderson fut la première à les adopter en2004), les Ugg ont envahi le bitume des villes en même temps que la neige. 
Pour être honnête, longtemps j'ai abhorré les Ugg. Mais après une bonne glissade sur un sol gelé et un calvaire de 15 minutes (au bas mot) entre mon bureau à Boulogne et le métro Porte de Saint Clou, j'ai révisé mon jugement. La preuve qu'il ne faut jamais dire : Ugg, jamais tu ne verras mes petons... 

Pourtant mes a priori en matières de chaussures ont la vie dure : stiletto plutôt que repetto, veja plutôt que converse, l'anti Ugg que je suis a dû se faire violence. Mais après 5 jours de neige, des pieds gelés et un atterrissage d'urgence sur les fesses, la faute à des boots à semelle dérapante, j'ai choisi d'opter pour ces botillons fourrés... et tant pis pour le style !
Retrouvez aussi notre diaporama de stars en Ugg

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience