• Mode
  • Shopping

Le crash test : et si j'essayais le trikini ?

Article par , le 09/08/2010 à 12h29 , modifié le 09/08/2010 à 14h23 0 commentaire

Le crash test, c'est un nouveau rendez-vous sur Plurielles.fr. Le principe ? Faire essayer les dernières tendances mode par les risque tout de la rédac'. Le legging, les sabots, le zèbre, les sequins, le trikini, nos teste tout n'ont peur de rien, ou presque !!!

A la rédac' de Plurielles.fr, la conscience professionnelle n'est pas un vain mot... Après avoir interviewé Clara Morgane pour le plus grand bonheur de notre photographe et testé la blonde attittude, place au fashion défi du trikini.Cette fois, c'est la rédaction mode qui donne de sa personne !

Le trikini, késako ? Un maillot de bain 2 en 1, qui de dos ressemble à un deux pièces mais qui de face a l'air d'un une pièce à une nuance près... sa découpe. Apparu sur les podiums et les boutiques spécialisées depuis deux saisons, on le retrouve chez les créateurs comme Hervé Léger, DSquared, mais aussi chez des marques de maillot de bain comme Pain de sucre ou Banana Moon. Et alors peu d'entre nous n'auraient misé une noix de crème solaire sur ce maillot de bain pas franchement facile à porter, on les voit se multiplier sous les parasols, et pas qu'à Saint Tropez ou Ibiza.

 

A l'heure de la plage, et des vacances, l'occasion était trop belle pour tenter l'expérience. Histoire que le crash test ne se transforme pas en fashion faux-pas, une légère précaution s'impose. A moins de tenter l'expérience de l'effet zèbre, je vous conseille de passer d'abord par la case bronzage. Eh oui, attention aux traces blanches qui pourraient donner l'impression d'avoir pris le soleil derrière les barreaux d'une prison. Si vous ne voulez pas imiter Lindsay Lohan qui a bronzé à l'ombre cet été, commencez par vous exposer 2,3 jours en bikini rikiki histoire d'avoir des marques de bronzage aussi réduite que possible.

Bronzée et fin prête pour la plage, je saute dans mon trikini. Après l'effet zèbre, gare à l'effet saucisson. Eh oui, le trikini ne supporte pas les petits bourrelets sur le ventre ou les hanches. Traduction : mieux vaut avoir la taille mannequin, et une poitrine généreuse afin de donner du volume au maillot.

 

Verdict : si côté look, avec un trikini, vous ne risquez pas de passer inaperçue, le maillot cumule néamoins plusieurs défauts : pas franchement pratique pour bronzer et pour nager, il est à réserver aux "femmes parfaites".

 

Retrouvez aussi nos sélections shopping maillot de bain :

- maillot bikini
- maillot à petit prix
- maillot couture
- maillot une pièce 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience