Le jean premium en trois questions

Article par Propos recueillis par Karin DANJAUME , le 09/01/2006 à 17h26 , modifié le 23/10/2006 à 11h16 0 commentaire

Depuis trois ans environ, le jean connaît un succès incroyable. Plus pointu, le premium a fait son apparition plus récemment. Le premium, c'est un prix, une image et de la customisation (pierres précieuses, perles, délavage...). Muriel Piaser, directrice du salon Atmosphères, révélateur de tendances, nous en dit plus.

Comment peut-on expliquer le succès du jean premium ?
C'est un phénomène issu du star system, lancé par des marques américaines dans le but de conquérir une distribution sélective. Il y avait un manque de jeans mettant en valeur le corps féminin (My Ass Jean, Ellus...). Les marques américaines comme Earl Jeans, Seven ou Citizen se sont engouffrées dans cette brèche et ont su utiliser à bon escient les produits marketing et la presse féminine.

Jean J and CompanyCombien sont prêtes à payer les clientes et pour quel type de produits ?
Des marques comme Paul & Joe, Vanessa Bruno ou Marc Jacobs ont surfé sur cette vague mais les vraies fashionistas sont toujours en quête de nouveauté. Dès qu'un modèle devient trop "vu", elles le lâchent et recherchent le prochain must have encore totalement confidentiel... Cela devient courant de mettre entre 150 et 250 € dans un jean et certaines n'hésitent pas à aller jusqu'à 500 €.

Ce phénomène est-il appelé à durer ? 
Ce qui est certain, c'est que le jean va rester une pièce maîtresse de la garde-robe car c'est désormais un incontournable. Mais comme toujours dans la mode, cela évoluera au fil des saisons puisqu'une tendance chasse l'autre. Par exemple pour l'été 2006, on note le retour du jean brut.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience