• Mode
  • Shopping

Interview : Barbara Bui décrypte pour nous les tendances mode de l'été 2011

Article par , le 28/01/2011 à 13h44 , modifié le 28/01/2011 à 15h19 2 commentaires

Androgyne et rock, la mode de Barbara Bui lui ressemble. Pour Plurielles.fr, la créatrice de mode a accepté de raconter son défilé été 2011.

Quel est l'impact d'un défilé pour une maison comme Barbara Bui ?
C'est un vecteur de communication essentiel pour la maison. Le défilé donne le ton d'une collection, c'est sa signature. Sur le plan artistique aussi, c'est très stimulant. Lors d'un défilé, on peut pousser son désir, son travail artistique. On a aussi une plus grande liberté sur le défilé que pour les autres collections, ce qui permet d'avancer.
Après sur le plan médiatique, les défilés de mode sont faits pour la presse. L'impact d'un défilé est évident : nous sommes très attentifs par rapport à la façon dont les journalistes vont parler de la collection. L'image d'un défilé est très porteuse.
Mais ensuite c'est important de voir les pièces de près, de toucher les matières... En défilé on fait surtout un travail de silhouette. Mais pour le détail c'est important de venir voir les vêtements sur les portants.
Défilé Barbara Bui été 2011

Est-ce un moment de stress ou de plaisir ?
Les deux ! Bien sûr je suis très stressée, mais c'est aussi un plaisir, on en profite !

Quelle est l'inspiration de cette collection, sa signature ?
Je suis fidèle à ma signature androgyne et rock mais je voulais une collection plus solaire, y amener de la sensualité, de l'élégance tout en gardant la dégaine rock. Le thème de photoreporter s'est imposé assez naturellement. Dans les tons, j'ai travaillé les tons désert, à la fois chaleureux et pas ostentatoire.
J'avais envie de matières brutes : de la grosse toile, du python... je voulais quelque chose proche du naturel.

Avez-vous le temps de voir les défilés d'autres créateurs ?
Je les regarde un peu à la télévision ou sur le net mais je n'ai pas vraiment le temps... j'ai aimé Chanel pour le spectacle, c'est tout un grand moment d'émotion... J'ai beaucoup aimé aussi le bal masqué de Vogue, c'était extraordinaire... signe que Paris reste la capitale de la mode ! La flamboyance de Paris revient, c'est une bonne nouvelle pour nous !
Sinon j'ai beaucoup aimé le travail très féminin de Alber Elbaz pour Lanvin ; j'aime beaucoup la femme Lanvin
Enfin, je suis très attentive aux pièces « garçon » de Balenciaga.

Que pensez-vous de l'engouement pour Balmain, Isabel Marant ?
C'est plutôt bien pour nous, cette mode rock correspond à une atittude rock et urbaine qui nous va bien.

Comment travaillez-vous avec les stars ?
A la différence des grosses maisons, il n'y a pas vraiment de systématisme, ce sont des rencontres... Leur impact est évidemment important après les choses se font naturellement... Les stars qui portent du Barbara Bui pour un évenement officiel portent déjà la marque dans leur vie. Ce sont de vraies rencontres, des coups de cœur. On ne travaille pas à l'américaine. On est loin du système d'un Dior ou d'un Chanel...
Depuis quelques années, on se rend compte de l'impact des people. Les femmes aiment s'identifier à telle ou telle actrice... Après, si il n'y a pas de correspondance entre la marque et la star, ça peut être ridicule.

Défilé Barbara Bui été 2011 bis
Vous vous souvenez d'un cas de star portant l'un de vos vêtements ?
C'est vrai que certaines collaborations ont amené de la lumière sur la maison, je pense à Carla Bruni pour Madame Figaro, c'est sûr que les gens ont en parlé. Il y a eu aussi Madonna pour le Elle US, les demandes ont afflué à la boutique de NY, c'était dingue ! On n'avait pas anticipé le phénomène mais c'est très agréable !

 

Quel est le profil de la femme Barbara Bui ?
Ce sont des femmes de caractère mais qui ont aussi beaucoup de féminité. Un côté très femme et très volontaire aussi. La femme ne se sent pas déguisée avec mes vêtements.

Qui rêveriez-vous d'habiller ?
Françoise Hardy par exemple, pour sa personnalité... je suis attirée par les grandes actrices plus que par une plastique...

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience