Folle de chaussures : un objet fétiche

Article par Fleur AGNEW , le 07/12/2009 à 18h50 , modifié le 07/12/2009 à 19h28 0 commentaire

Avouons-le, on entretient une relation particulière avec nos chaussures. Ce qui a le don d'étonner ou d'énerver nos proches qui ne nous comprennent pas ! Et encore, s'ils savaient ce qu'on leur cache...

Objet de fantasme pour les hommes, objet de séduction pour les femmes, les chaussures font tourner les têtes.

Marine, 25 ans
"Je ne suis pas du tout superstitieuse... Sauf dans un domaine : ma paire d'escarpins Christian Louboutin ! Il y a deux ans, j'ai craqué tout mon salaire, durement gagné pendant un job d'été, pour m'offrir ces chaussures dont je rêvais depuis plusieurs mois. Autant dire que j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux. Surtout qu'elles me portent bonheur. Vraiment ! Dès que je les mets, il ne m'arrive que des choses positives. J'ai rencontré mon chéri, j'ai décroché mon premier emploi, j'ai gagné 100 euros au casino... Autant dire que je les enfile dès que j'ai un rendez-vous important ou une occasion où je dois assurer".


Maeva, 27 ans
"Des chaussures, j'en ai plus de 100 paires ! Elles ont envahi mon petit studio : sous le lit, dans ma cuisine, dans les placards de ma salle de bains... Je me dis que je vais arrêter d'en acheter mais je finis toujours par craquer pour une nouvelle paire. Dernièrement, j'ai déniché dans un dépôt-vente une paire d'escarpins bicolores Chanel d'occasion mais en super état...Elles étaient en 37 alors que je fais du 35,5. Je les ai tout de même achetées ! Elles sont beaucoup trop grandes mais je les porte quand même...Mais avec une semelle, un protège-talon et des mouchoirs roulés en boule et placés stratégiquement au bout des chaussures pour ne pas les perdre ! Ni vue ni connue ! Mais chut ! "   


Laura, 24 ans
"Tout le monde se moque gentiment de mon addiction aux chaussures mais personne ne sait à quel point je suis atteinte ! J'ai pris en photo chaque paire et j'ai collé  tous les clichés dans un gros cahier. A côté de chaque visuel, je note les tenues avec lesquelles elles vont le mieux et surtout, j'indique à quelle occasion et avec qui je les ai déjà portées. Cela me permet d'établir ce que j'ai appelé mon « shoe planning » ! J'avais lu dans un magazine que certains people ou first ladies faisaient cela pour éviter de porter la même chose deux fois avec leurs hôtes. J'ai suivi l'exemple... "

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience