• Mode
  • Shopping

Faut-il craquer pour le pull angora ?

Article par Marion BUIATTI , le 25/11/2011 à 18h04 , modifié le 25/11/2011 à 19h00 0 commentaire

Au top de sa popularité dans les années 70 et 80, le pull angora est tombé en désuétude depuis. Trustée par les tendances passées, la mode l'a remis au goût du jour. On vous explique pourquoi il serait bête de ne pas y succomber, shopping à l'appui.

La mode est un éternel recommencement, et l'allure dite « vintage » ou « rétro », c'est selon, fait un carton. On n'a donc pas été très étonné de voir que le petit pull angora était de retour dans les collections automne-hiver 2011/2012 proposées par les marques.  Selon sa forme et sa couleur, il peut servir de doudou pour un look décontracté les jours où l'on n'a pas trop la pêche... Par exemple avec un jean et des bottines à petits talons. Mais peut également se prêter à un look preppy comme sur la photo ci-dessus (pull vert menthe Asos.fr à 70% angora et 30% nylon, 40 euros)... Ou même à un look carrément sexy si on le porte avec une jupe pinceau et des talons hauts pour jouer les lolitas mutines.
Mais avant de vous jeter sur le petit pull angora, il vous faut savoir que cette pièce nécessite un entretien particulier et n'est pas sans encombre. Oubliez le lavage en machine qui risque de le feutrer et de le rendre importable. Si vous craquez, vous allez être obligée de passer par la case lavage à la main pour les plus courageuses, après il reste l'option teinturier, plus facile, mais plus coûteux. Ensuite, sa matière si douce et duveteuse a tendance à laisser des poils un peu partout... Sauf si vous l'avez glissé au préalable dans un sac en plastique avant de le mettre au congélateur une à deux heures, manipulation qui aura fixé la maille et évitera à votre pull de pelucher ou de laisser trop ses poils traîner...
Pour finir, si vous souhaitez acquérir un petit pull en angora, plusieurs solutions vous sont donc offertes : fouiller de fond en comble la maison de votre grand-mère ou vous laisser tenter par notre sélection shopping pour toutes les bourses.  Eh oui, en général, plus le pourcentage de laine angora dans le pull est élevé, plus le prix grimpe... Mais cette règle peut être transgressée, notamment par les griffes trendy qui ont tendance à se faire une belle marge pour gagner plus d'argent.
 


Pull rose Kookaï (28 % polyamide , 33 % acrylique , 28 % angora , 11 % laine ) : 85 euros
Pull bleu Maje  (57% nylon, 43% angora) : 150 euros
Pull bicolore J.W Anderson (100% angora) : 436 euros sur Net-a-porter.com
Pull rouge Iro (70% angora, 20% polyamide, 10% wool): 235 euros

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience