• Mode
  • Shopping

Défilé Dior hiver 2011-2012 : sans John Galliano, Dior ouvre une nouvelle page

Article par , le 05/07/2011 à 11h01 , modifié le 05/07/2011 à 15h59 0 commentaire

Sans John Galliano mais pas sans directeur artistique, Dior ouvrait à l'occasion de son défilé hiver 2011-12 haute couture une nouvelle page de son histoire.

Changement de cap pour la maison Dior... Depuis le départ forcé de John Galliano, la maison de couture, propriété du groupe de luxe LVMH peine à se remettre d'un traumatisme, la perte brutale de son directeur artistique et meilleur ambassadeur de la maison. Car si Dior peut compter sur ses égéries (Natalie Portman et Charlize Theron), la maison a subi le contre coup d'une mauvaise publicité dont le géant du luxe se serait bien passé.

Pourtant, le 4 juillet, dans les jardins du Musée Rodin, sous un soleil de plomb, Dior a répondu de la meilleure façon qui soit, par la création ! Organza, tulle, explosion  de couleurs.. Qu'on se le dise, Dior a décidé de tourner la page et d'ouvrir un nouveau chapitre : une démonstration de force orchestrée par Bill Gaytten et Susanna Venegas aidés par les petites mains de la maison.

Désormais la star chez Dior, c'est le vêtement !Faut-il y voir un nouvel axe de communication et la fin du bling-bling pour la maison de l'avenur Montaigne qui se cherche encore un successeur à John Galliano ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience