• Mode
  • Shopping

Défilé Balmain hiver 2011 : Balmainmania, stop ou encore ?

Article par , le 06/03/2011 à 21h16 , modifié le 06/03/2011 à 21h29 0 commentaire

La Balmainmania toucherait-elle à sa fin après deux ans et un style rock glam qui a fait des petits jusque chez Isabel Marant ?

Parmi les défilés les plus attendus du jeudi 3 mars, outre le défilé Balenciaga, c'est chez Balmain qu'il faut être. Depuis deux ans et quatre collections, Christophe Decarnin, ses t-shirts troués, ses vestes épaulés et ses slims en cuir 7/8 ont fait succomber les stars et les modeuses.

 

Reconnaissable, le style Balmain a inspiré les enseignes de grande consommation qui déclinent à l'envi ses épaulettes tout droit sorties des années 80, ses pulls déchirés, ou encore son blazer croisé à boutons dorés... Vous ne le saviez peut-être pas, mais votre blazer The Kooples ou Zara, avec son écusson et sa coupe étriquée doit beaucoup à Christophe Decarnin. Absent de son défilé, le jeune homme est en cure de repos, n'aura donc pas écouté les commentaires des rédactrices à l'issue de défilé automne-hiver 2011.

 

Défilé Balmain décolleté XXL

Que les aficionados se rassurent, on retrouve la signature Balmain, érigée au panthéon de la couture glam chic, adorée par les ados de 14 ans mais portée par leur maman de 40. Rockiser la bourgeoise, pari réussi pour Balmain avec des jeans à 1200 euros, des vestes en cuir à 3000 euros. Sur ce défilé, on retrouve la dégaine Balmain : les mannequins défilent les mains dans les poches, cheveux dans le vent, déguingandées juste comme il faut. Décolleté XXL, vestes en cuir vieilli doré ou bleu électrique, la femme Balmain n'a pas peur du bling-bling... mais finirait peut-être par lasser. La fin d'un cycle ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience