• Mode
  • Shopping

Dans le dressing de... Alix Petit, créatrice de Heimstone

Article par , le 25/07/2010 à 14h40 0 commentaire

Jeune pousse dans le monde de la mode, Heimstone a rapidement conquis le coeur des amoureuses de belles pièces et ses petites robes et vestes en cuir sont déjà cultes. Interview avec Alix Petit, la créatrice de la marque.

Il y a trois ans, Alix Petit lançait Heimstone avec Delphine Delafon. Aujourd'hui, c'est seule qu'elle continue l'aventure tout en restant fidèle à l'esprit d'origine : imaginer des vêtements simples et faciles à vivre mais avec le petit plus qui fait la différence. Bien avant la vogue des clous, elle en apposait déjà sur ses créations. Le mélange des matières, les détails étonnants qui signent chaque pièce et les vêtements qui tombent parfaitement, à la fois simples et élégants, nous ont totalement séduits. Rencontre avec la fondatrice de la griffe.

 

Comment définiriez-vous votre style ?
Je m'habille un peu avec tout et n'importe quoi. Je suis souvent en jean/débardeur ou jean/t-shirt. J'ai un côté garçon manqué. La journée, j'opte pour quelque chose de décontracté. J'aime bien piquer les fringues de mon petit ami. Le soir, je choisis des vêtements un peu plus habillés, comme des petites robes, mais toujours simples. Je porte rarement des grandes marques, je préfère piquer les fringues de ma mère que j'associe avec du Heimstone.

 

Quand on ouvre les portes de votre dressing, on voit quoi ?
Beaucoup de robes Heimstone. J'ai un placard entier dédié aux robes. Avant de créer ma marque, j'achetais beaucoup de robes et de chaussures. J'ai d'ailleurs aussi plein de chaussures, beaucoup de talons et une collection de chaussures d'homme que j'ai depuis des années et que je soigne beaucoup. J'aime bien aussi les t-shirts. J'en ai de plus en plus que je ramène de mes voyages et qui sont assez particuliers, même si toujours simples, qui ont une histoire.

 

Etes-vous une fashion addict ?
Non, pas du tout. Je pense que je l'ai été pendant un moment où j'adorais ça. Mais aujourd'hui, je fais très peu de shopping et je ne suis plus très magazines de mode ou défilés. La seule exception, ce sont les chaussures, là je suis prête à tout pour une paire que j'aime vraiment.

 

Quels sont vos créateurs fétiches ?
J'aime beaucoup Proenza Schouler. Je trouve que leur style est très particulier, il ne ressemble à aucun autre et est vraiment reconnaissable. Mais j'aime surtout les vêtements qui ont déjà existé.

 

Quels sont vos spots préférés pour faire du shopping à Paris ?
Je ne fais pas vraiment de shopping à Paris, je préfère les Etats-Unis et surtout Los Angeles. J'aime beaucoup toutes les puces et « antique stores » américains où on trouve des vêtements qui ont vécu.

 

Quels sont vos icônes de style, vos inspirations ?
Mon inspiration, ce sont surtout les voyages. En général, à chaque fois que je fais un voyage, cela donne naissance à une collection. J'aime aussi les vieux films un peu kitsch des années 80 ou 90. Je n'aime pas forcément la mode des années 80 mais, dans ces films, je trouve toujours des détails qui m'inspirent. J'aime aussi la revue National Geographic et ses reportages sur des peuples qui viennent d'un peu partout. Un de mes thèmes pour ma collection d'été est d'ailleurs inspiré d'un article sur une tribu d'aborigènes. Quant à mes icônes, j'aime vraiment beaucoup Keith Richards pour son style et plein d'autres raisons.

 

Vous ne sortez jamais sans ?
Une veste en cuir Heimstone. J'aime beaucoup ça. Avec une petite jupe et un t-shirt, ça donne un côté moins nunuche à la tenue. C'est ma meilleure alliée

.

La pièce dont vous ne vous sépareriez jamais ?
Des chaussures homme Chanel noire et blanche avec des clous argent. C'est un modèle de défilé qui n'a jamais été commercialisé mais que j'ai réussi à me procurer. Je dois les avoir depuis au moins six ans. Elles vont avec tout, elles ont un côté déglingué et élégant en même temps.

 

La faute de goût ultime selon vous ?
Toutes les marques qui sont écrites sur les vêtements. Tout ce qui est trop bling bling ou trop reconnaissable, trop siglé. Tout les logos visibles.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience