• Mode
  • Shopping

Le boum de la lingerie masculine

Article par Propos recueillis par Karin DANJAUME , le 10/02/2006 à 11h06 , modifié le 10/02/2006 à 11h35 0 commentaire

Les sous-vêtements masculins connaissent de plus en plus de succès... et pas seulement auprès de la gent féminine. Au Salon International de la Lingerie, qui se déroulait récemment, on dénombrait 37 % d'exposants de plus que l'an dernier. Chantal Malingrey, Commissaire général du salon, nous en dit plus.

Qui sont les consommateurs de lingerie masculine "tendance" ?
Au départ, la population gay était très "prescripteur". De même, cela touchait plutôt les "urbains" mais le profil se démocratise de plus en plus. Aujourd'hui, ce phénomène s'est étendu et le consommateur est un homme assumé bien décidé à prendre soin de lui. Il y a eu une prise de conscience de la séduction masculine dans son ensemble : de la cosmétologie à leurs dessous. C'est aussi un homme émancipé : il achète ses dessous tout seul sans l'aide de sa compagne car il sait ce qu'il veut.

Ce succès n'est-il pas avant tout une affaire de communication ?
C'est vrai que les marques ont fait beaucoup d'effort dans ce domaine. On se souvient de campagnes HOM ou Sloggi avec Yannick Noah. C'est une communication offensive qui fait de l'effet : le consommateur s'identifie à des icônes.
Mais au-delà de la communication, les marques ont su se moderniser : travail sur les matières, les coupes (le slip Kangourou de Dolce & Gabbana), les innovations technologiques, les couleurs... Aujourd'hui les critères d'achat sont le confort (anti-transpirant, pour le sport) et l'esthétique.

Lingerie Björn Borg 2006
Salon International de la Lingerie 2006
Les marques tentent également d'installer tout un univers autour de la lingerie : cosmétiques, bijoux, sacs, montres etc. Et enfin même les corsetiers traditionnellement féminins s'y mettent (Aubade), cela leur permet de se renouveler.

Quels sont les produits qui marchent bien ?
Le boxer associé au marcel marche très bien ainsi que les t-shirts près du corps pour mettre sous une chemise. Tout ce qui touche le homewear également. Le string est plus un outil médiatique qu'autre chose donc il ne remporte pas un énorme succès.
Sinon, les couleurs ont la cote : on voit de plus en plus de kaki, marron, orange, rouge... ainsi que des imprimés aussi (ligne Björn Borg d'inspiration balnéaire).


* Salon International de la Lingerie

Le site Aubade pour Hommes  Donnez votre avis sur le forum !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience