• Mode
  • Shopping

Bikini, mini-jupe, ce qui a changé la vie des femmes

Article par Karin DANJAUME , le 29/02/2008 à 14h55 , modifié le 11/03/2008 à 16h32 0 commentaire

La mode a contribué à l'émancipation des femmes au fil des décennies. Confort, audace, aspect pratique... découvrez ce qui a révolutionné la vie des femmes en un demi-siècle !

Le bikini

Le bikini de Louis Réard
Sipa
En 1946, un ingénieur français, Louis Réard, dévoile au monde son invention : le tout premier maillot de bain deux-pièces. Une petite révolution pour l'époque car montrer son ventre est encore tabou. Trop petit et provoquant, les femmes n'osent pas le porter. Il est même interdit sur les plages italiennes, portugaises et espagnoles jusque dans les années 70.
Le bikini ne rencontre son public que dans les années 60 grâce aux stars de cinéma. Aujourd'hui, ce maillot de bain est la star incontestée des plages. Porté par deux tiers des Françaises, il fait partie des incontournables de nos valises d'été.

La mini-jupe

Dim
Dim
La mode de la mini-jupe a été lancée en 1962 par Mary Quant, une jeune styliste anglaise... qui voulait montrer ses jambes ! Ce modèle gagne la France grâce au couturier André Courrèges. A partir de 1965, il fait de ce modèle le fer de lance de ses collections. Profitant de l'évolution des mœurs à la fin des années 60, la mini-jupe devient vite le symbole de la libération des femmes. Au fil des ans, la mini-jupe rencontre plus ou moins de succès. Parfois détrônée, on la retrouve pourtant régulièrement sur les podiums. Aujourd'hui, son aspect provoquant est passé au second plan, la mini-jupe se portant souvent avec des collants opaques et des bottes.

Les collants

Les Belles de Dim
Les Belles de Dim
Les premiers collants sont apparus en 1959 aux Etats-Unis. Le temps de traverser l'Atlantique, on les retrouve sur les gambettes des Françaises dans les années 60. L'avènement de la minijupe rend cet accessoire indispensable. Leur utilité est multiple : ils gainent la jambe élégamment tout en étant chauds et confortables.
L'aspect pratique est la clé de leur succès : jugés scandaleux lors de leur apparition, ils furent pourtant très vite adoptés par les plus jeunes femmes, reléguant au placard les célèbres bas nylon.
Au fil des ans, les collants se parent de toutes les excentricités : couleurs, motifs, résille...Ils profitent également des progrès technologiques (le Lycra®) et deviennent plus confortables, chauds, gainants, hydratants...

L'avènement du prêt-à-porter
C'est en 1947 que le terme prêt-à-porter apparaît : il désigne les vêtements produits en série qui ne sont pas créées sur-mesure. En 1958, Jacques Heim, président de la chambre syndicale de haute couture, lance le "prêt-à-porter création".
Matières moins onéreuses, production de masse, copie des vêtements de couturiers... le prêt-à-porter a permis aux femmes de s'habiller chic et pas cher. La mode devient alors accessible à toutes. Le prêt-à-porter permet également de proposer plusieurs collections par an et donc de varier les plaisirs...

Les nouvelles matières
Fibres naturelles ou techniques, l'évolution des textiles est une révolution pour notre quotidien. Au cours des années 80 et 90, les vêtements deviennent plus confortables, anti-transpirants, s'adaptent aux variations climatiques...
Dans les années 2000, les sous-vêtements sont des secondes peaux et nos collants nous font du bien : ils soulagent les jambes lourdes, les hydratent et peuvent même aider à mincir.
Plus qu'une obligation sociale, le vêtement est devenu un allié : on ne le choisit plus seulement pour l'esthétique mais aussi pour ses qualités techniques.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience