• Mode
  • Shopping
Dossier :1 pièce / 5 looks : le trench

...Ou l'histoire d'un imper' long et beige qui ne cesse d'alimenter nos fantasmes mode. Vous avez dit "icône" ?

Virginie Efira en trench rouge
Le trench, ou trench-coat, pour l'appeler comme il se doit, a une histoire. Il nous parle d'hier, de la France et de l'Angleterre, de la Guerre aussi, et enfin de mode -le domaine qui nous intéresse, nous. Tous azimuts, nous reviennent en tête des images d'Humphrey Bogart en détective, de soldats en uniformes, et, plus sûrement, j'en mettrai ma main au feu, l'image de Charlotte Gainsbourg ! En 2010 -et depuis quelques années déjà !- on ne peut plus se permettre d'évoquer le trench sans penser à Charlotte Forever. Et Burberry aussi (rendons à César...).
Parce que pour la petite histoire -qui n'est pas encore une histoire de mode, mais ne tardera pas à le devenir, c'est Thomas Burberry (de Burberry, vous l'avez compris) qui dessine le premier trench en 1914...lors de la première Guerre Mondiale.
Bien avant de rejoindre l'histoire de la mode, le trench a donc appartenu à l'Histoire avec un grand H ! Pas mal comme pedigree, non ?
De nos jours, s'il a perdu sa connotation d'uniforme (parce que de tête, lorsque l'on parle du militaire, on ne cite plus jamais le trench), il a unanimement gagné en valeur symbolique. Le plus : il s'adapte à toutes les occasions et à presque toutes les situations. Je dis « presque toutes », parce qu'en plein mois d'août, sous 40°C à l'ombre, je ne vois pas bien ce qu'on en ferait. Mais vous êtes, ceci dit, libre de le porter quand bon vous semble. Hors grosse chaleur (deux mois dans l'année), on peut le revêtir sans vergogne. Et puis en août, on prépare déjà sa rentrée mode, non ?
On trouve le trench doublé ou fourré pour l'hiver, et le top, c'est lorsque la doublure est détachable. Il se décline aussi en couleurs : tantôt noir, kaki (la tendance de l'hiver 2011), marine, rouge, et inlassablement beige ; tantôt en coupes : il existe des modèles courts qui arrivent sous la taille. Mais mon rayon à moi c'est les classiques, les grands standards de la mode, et je ne vous répéterai jamais assez l'utilité et le bon goût de ces classiques - et par extensions de ceux qui les maîtrisent, je veux dire : vous, chères lectrices de Plurielles.fr.
Pour notre nouveau rendez-vous (vous avez remarqué que la présentation a été modifiée ?), j'ai opté pour un modèle classique de chez A.P.C. (marque chère à mon cœur pour son bon usage des basiques). Vous le shopperez aussi chez Burberry (son créateur originel), en boutique, et très sûrement et à moindre frais, vintage, en fripes. Pour les plus petits budgets, rassurez-vous, Zara, Naf Naf ou encore Mango éditerons un modèle à coup sûr -souvent bien taillés, très semblables aux originaux.
Allez, il est grand temps de passez au style. Suivons la prescription 1 pièce / 5 looks ! On vous dit tout.

Sommaire :
logAudience