• Mode
  • Shopping
Dossier :1 pièce / 5 looks : le pantalon blanc

Qui dit été, dit pantalon blanc. C'est un réflexe. Mais attention, cet indispensable ne s'adapte pas à tous les styles. Pour éviter la cata - c'est souvent ce qui arrive, même aux meilleures - suivez la prescription Plurielles.fr.

Sophie Marceau Cannes 2007

S'il n'en tenait qu'à moi, je dirais « non, non, non » au pantalon blanc. D'ailleurs, je n'en porte jamais. Mais c'est peut-être parce que je suis un homme. Je penche plus volontiers pour un chino beige, un pantalon blanc MAIS cassé (blanc cassé quoi !), mais tout blanc, blanc comme la neige, je ne peux pas.


A chaque fois que je conseille une amie, que je la mets en garde contre le danger du pantalon blanc, elle ne peut s'empêcher de me quémander une exception : « Mais, mon jeans blanc...mais mon pantalon blanc à pinces...mais c'est moi quand même...mais, mais, mais ». J'ai beau leur prouver par a+b que le pantalon blanc est trop risqué, qu'il se salie trop vite, qu'il n'est à la mode que lors des soirées d'Eddie Barclay - malheureusement décédé, tout comme cette tendance - il reste toujours ce désir de le porter. Je comprends donc que le pantalon blanc a sa propre histoire avec vous, mesdemoiselles, une histoire d'amour et de mode, de soleil et de vacances, et comme je ne suis pas un gourou de la mode, un dictateur de rien du tout, j'ai donc décidé de me poser sur ce -fâcheux- problème.


J'ai alors jeté un œil du côté des défilés printemps-été, et, unanimement, les créateurs m'ont cloué le bec. Chloé, Céline, Stella McCartney, en tête de file, et quelques autres, en plus de faire du pantalon blanc, le font avec brio. C'est alors que j'ai réalisé quelque chose que je ne faisais qu'entr'apercevoir : il n'y a qu'un type de pantalon blanc vraiment séduisant, le pantalon blanc et chic.

Voilà pourquoi parmi la profusion des propositions, en passant par le denim blanc ou neige, le pantalon stretch ou destroy, il y a tant d'erreurs de casting : il ne peut y avoir qu'un type de pantalon blanc. Avec ou sans pinces, taille haute ou basse, là n'est pas la question, c'est plus un esprit : le chic. Bref, vous l'avez compris, mon jugement -sévère- sur ce pauvre pantalon blanc s'est adouci et j'y ai même vu a posteriori, une vraie marque d'élégance. Je présume la même que vous, celle que vous aviez déjà en tête. Nous voilà donc raccords en fin de compte !

Enfin, seulement si vous vous accordez avec moi sur cette élégance du pantalon blanc, ce qui signifie de dire bye bye à toute autre tentation qui prendrait l'apparence trompeuse d'un pantalon blanc. N'est pas pantalon blanc digne de ce nom, n'importe qu'elle pantalon de couleur blanche. On se comprend ? J'en suis sûr. Et je vous comprend même si bien que je sais que l'on n'a pas tous un budget de 500€ pour ce dit pantalon. J'ai donc trouvé pour vous ce pantalon à ponts, légèrement taille haute, chez Petit Bateau, au prix doux de 75€. Pour le coup, un vrai indispensable. Et pour vous faciliter la vie, je l'ai adapté à 5 situations, en 5 looks, pour briller en toute circonstance. Allez, plus de fashion faux pas, c'est promis !

 


Sommaire :
logAudience