• Mode
  • Défilés

Défilés prêt-à-porter automne-hiver 2008-2009

Article par K.D. , le 29/02/2008 à 11h32 , modifié le 05/03/2008 à 10h34 4 commentaires

Dior, Gaultier, Valentino, Chanel... le prêt-à-porter de l'automne-hiver 2008-2009 sera flamboyant et plein de fourrure. La semaine de la mode parisienne a tenu toutes ses promesses.

Défilé prêt-à-porter Dior : un hiver très printanier
Défilé Dior prêt-à-porter hiver 08-09
Abacapress.com
John Galliano pour Dior a offert une vraie dose de bonne humeur avec une collection prêt-à-porter pour l'hiver 2008-2009 aux couleurs vitaminées, aux notes années 60 et à la légèreté... très printanière pour une collection hivernale !
John Galliano chasse la grisaille à coups de fuschia, rouge, violet, vert, orange et bleu vif. Toutes ces couleurs se déclinent en petits tailleurs à jupe droite, en veste à encolure ras du cou ou encore en paletot effaçant la taille.
Les cheveux longs et crêpés et les yeux étirés par un trait de maquillage, les mannequins portent des imprimés géométriques où se télescopent orange, rose, fuschia.
Le défilé a notamment été applaudi par les actrices Clotilde Courau, Marina Hands, Lucy Liu et Marisa Berenson.


 

Défilé prêt-à-porter Jean-Paul Gaultier : fourrure au menu

Défilé Jean-Paul Gaultier prêt-à-porter hiver 08-09
Abacapress.com
Pour son défilé prêt-à-porter automne-hiver 2008-2009, Jean-Paul Gaultier s'est très librement inspiré du conte "Peau d'âne" de Charles Perrault. L'occasion également pour Jean-Paul Gaultier de rendre hommage à l'une de ses plus fidèles clientes et amies, Catherine Deneuve, inoubliable interprète de "Peau d'âne" dans le film de Jacques Demy.
Sauf que pour le défilé, l'immonde peau de baudet du film a été troquée pour d'opulentes fourrures, ce qui n'a pas manqué de provoquer la colère des militants anti-fourrure. "J'aime la fourrure, j'ai toujours utilisé de la fourrure", a déclaré Jean Paul Gaultier à l'issue du défilé. Il a précise qu'il utilisait des fourrures d'élevage ou alors des vieux manteaux qu'(il) modifie.
Cette fourrure se décline en volumineuses vestes, en grosses capuches ou encore en grandes besaces. L'omniprésence et l'opulence des fourrures a un peu éclipsé les robes de soie et dentelle chantilly, les pantalons de satin moulants et évasés, les jupes dansantes brodées de perles, les longs pulls.
 

Défilé prêt-à-porter Valentino : élégance toujours
Défilé Valentino prêt-à-porter hiver 08-09
Abacapress.com
Le défilé prêt-à-porter de la griffe Valentino était l'un des plus attendus de la semaine de la mode parisienne. C'est en effet la première fois qu'y officiait Alessandra Facchinetti, la nouvelle nouvelle directrice artistique de la maison. L'ex-directrice artistique de Gucci, nommée en septembre dans la perspective du départ de Valentino, a proposé une garde-robe qui modernise le style de la griffe tout en respectant son esprit. Froufrous et glamour hollywoodien ont été abandonnés sans pour autant renoncer à l'élégance qui a fait le succès de Valentino.
Alessandra Facchinetti imagine l'hiver 2008-2009 en tailleurs à jupes fluides et vestes courtes, en manteaux trapèze à double boutonnage doré, en fines robes à la taille marquée d'une ceinture à boucle géométrique or. Les robes longues sont moins hollywoodiennes qu'auparavant et les couleurs sans agressivité. Le célèbre rouge Valentino apparaît toutefois en fin de défilé, notamment avec une longue robe bustier à feuilletage vertical qui a particulièrement séduit l'actrice Julie Gayet. C'est "élégant, dans l'esprit de Valentino, mais plus moderne", a-t-elle déclaré à l'issue du défilé.
La styliste n'avait qu'un objectif : "élégance, pure élégance et féminité, tout tourne autour de cela".
Valentino, 75 ans, a fait ses adieux à la mode en janvier, après 45 ans de carrière.
 

Défilé prêt-à-porter Céline : pratique avant tout
Défilé Céline prêt-à-porter hiver 08-09
Abacapress.com
Ivana Omazic a dessiné pour Céline une garde-robe qu'elle a voulue "contemporaine, urbaine, active et technique". Elle propose des chemisiers au volume basculé dans le dos, des pulls à longues manches-mitaines, d'amples jupes en superpositions multi-feuilletées.
Les trenchs, parkas, coupe-vent sont prêts à accueillir des sacs à dos. La créatrice signe également un surprenant boléro en vison clair, plissé comme un sharpei.
Les pantalons se déclinent version legging, en "techno stretch noir" ou, plus amples, comportent une patte de serrage à la cheville.
Le défilé a été applaudi notamment par le chanteur Marc Lavoine et la comédienne Audrey Tautou.

 

 


Défilé Chanel : le manège enchanté

Défilé Chanel prêt-à-porter automne-hiver 09
Abacapress.com
Karl Lagerfeld a décidé de bousculer les classiques de la maison Chanel : la célèbre veste en tweed a été proposé en version déchirée aux coudes lors du défilé de prêt-à-porter pour l'automne-hiver prochain.
Sous la verrière du Grand Palais, un manège à l'ancienne, couleur gris perle, avait été installé. A la place des traditionnels chevaux de bois, on pouvait y admirer les symboles de la maison Chanel : veste en tweed, sac matelassé, escarpins, bijoux...
Les mannequins, qui ne portaient pratiquement pas d'accessoires, ont tourné autour du manège pour présenter la collection avant d'y grimper. Le tailleur en tweed est bien là, mais sa veste s'est rallongée et se retrouve ceinturée. Sur d'autres modèles, on peut voir apparaître des traces d'usure et une mini-jupe parait déchirée. "C'est une attitude très moderne de détruire le tweed comme ça, de le porter de façon différente, avec une ceinture. C'est complètement relax", a commenté Karl Lagerfeld à l'issue du défilé.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience