• Mode
  • Conseils

Tendance Troisième sexe : une fille au masculin, un garçon au féminin

Article par , le 21/08/2013 à 19h14 , modifié le 23/08/2013 à 19h13 0 commentaire

Troisième sexe, quèsaco ? Tout simplement une nouvelle tendance inversant les codes traditionnels. Les femmes deviennent plus masculines et les hommes plus féminins. Décryptage.

Dès le 1er novembre l'Allemagne deviendra le premier pays européen à proposer officiellement d'inscrire un sexe « indéterminé » sur le certificat de naissance des nouveau-nés. Sont concernés les bébés présentant une ambiguïté sexuelle constitutive due à une anomalie dans la différenciation des organes génitaux. Autrement dit, cette décision est un premier pas vers la reconnaissance qu'un individu ne serait pas nécessairement un homme ou une femme dès la naissance.

Si d'un point de vue législatif et juridique cette décision est une première, dans la culture et les comportements au quotidien, le mélange des genres a commencé à se faire il y a quelques temps déjà, et est en passe de devenir la grande tendance de la rentrée automne-hiver 2013/2014. On en a d'ailleurs eu la preuve lors des Fashion Week automne-hiver 2013/2014. La mode femme est au sweat oversize, au blouson en cuir façon motard ou encore au total look neo-grunge. On ne peut pas dire que tout cela respire la féminité et le glamour sexy à première vue. Tout a été fait cependant pour féminiser ces tendances. Ainsi, les sweat se porteront certes de manière très large mais avec des imprimés assez enfantins, les blousons adoptent des coupes plus légères pour épouser les formes des femmes, et le néo-grunge/punk se féminisent avec des jupes. Bien sûr, il est une silhouette qui revient sur le devant de la scène et qui représente l'essence même de ce mélange entre le masculin et le féminin : le costume. A la rentrée, on ressort en effet les vestes et les pantalons de costard et on pique les chemises de bureau dans le dressing de son chéri.

Les hommes et la jupe
Et il fera de même en allant fouiné dans votre garde-robe. Car plus les saisons passent, plus les hommes ont tendance aussi à nous piquer nos « armes vestimentaires » les plus féminines. Ainsi, de plus en plus d'hommes se mettent à porter des jupes. Impossible ? Si, si, demandez à Marc Jacobs, il en est fan. A Stockholm, des machinistes suédois travaillant pour la compagnie de transport Arriva n'ont d'ailleurs pas hésité à porter la jupe lorsque leur direction leur a clairement fait comprendre que les shorts étaient bannis, même en période de canicule. Le porte-parole de l'entreprise, Tomas Hedenius, avait même salué l'initiative : « Vous devez porter des pantalons lorsque vous êtes un homme, et une jupe lorsque vous êtes une femme, mais en aucun cas des shorts (...) Mais si un homme préfère porter un vêtement de femme, par exemple une jupe, c'est OK ».

La beauté en mode androgyne
Question coiffure et make-up, la tendance troisième sexe est reine. En effet, dès l'automne, on mise tout sur le teint zero défaut, sans blush, sans fard, et sur un regard plus ou moins métallique. On est dans le make-up minimaliste. Il faut donc dire qu'on a connu mieux niveau revendication d'une beauté féminine. On cultive donc le féminin-masculin et la beauté androgyne en adoptant des tons sombres comme un gris métallisé, de l'eye-liner noir, un smoky grisé... Et on veille à laisser la peau et la bouche totalement nude.

Le pendant masculin de la beauté androgyne c'est le métrosexuel, cet homme qui prend soin de sa peau, de son corps, de son look... Exactement comme une femme. Le phénomène est admirablement représenté par des stars telles que David Beckham, Ed Westwick, Jude Law ou encore Neil Patrick Harris. D'ailleurs, les hommes sont de plus en plus nombreux à piquer des crèmes, des sérums dans le vanity de leur compagne. C'est ce que dit une récente étude du site Escentual.com relayée par le Daily Mail.

L'Amour sans frontières
Il n'y a pas qu'en beauté et en mode que la tendance est au mélange masculin-féminin et à l'inversement des codes. Aujourd'hui, le rapport de force dans les relations hommes-femmes semble aussi se flouter. Les femmes prennent de plus en plus les devants, n'hésitent pas à draguer les mecs, à les mettre dans un panier sur adopteunmec.com comme on achète des vêtements en boutique. Et ces messieurs, d'un autre côté, sont bien contents de se faire courtiser pour une fois.

De la même manière, en matière de sexe, les tabous tombent toujours un peu plus chaque jour. De nombreuses stars revendiquent désormais leur bisexualité. Ainsi, Cameron Diaz, Drew Barrymore, Amber Heard ou encore Anna Paquin n'hésitent pas à clamer qu'elles sont attirées aussi bien par les hommes que par les femmes.

Les comportements changent en même temps que les frontières entre le masculin et le féminin se brouillent. Pas étonnant que la tendance troisième sexe soit si populaire et omniprésente la saison prochaine.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience