• Mode
  • Conseils

Soldes : comment déjouer les pièges et arnaques ?

Article par , le 07/01/2014 à 16h05 , modifié le 07/01/2015 à 15h26 0 commentaire

Carte bleu en main, vous êtes prête à dévaliser les magasins. Attention toutefois aux pièges et arnaques, courants durant cette période de l'année. Valérie Dewerte, rédactrice en chef du site Radins.com nous aide à les éviter.

Les soldes démarrent mercredi, à 8h tapante. Les fashionistas et accros du shopping, sur les dents, attendent l'heure fatidique, avec impatience. Elles veulent faire des affaires. Méfiance toutefois : cette période de l'année recèle de pièges et arnaques, qui nous échappent. Emportée par "l'effervescence des soldes", et guidée par notre carte bleue, on dépense sans faire attention. Valérie Dewerte, rédactrice en chef du site Radins.com nous aide aujourd'hui à éviter ces traquenards. Des astuces, qui vous éviteront bien des mauvaises surprises. Petit tour d'horizon de ces différentes "arnaques".

- Une marchandise spécialement conçue pour les soldes ? "C'est une constatation de la communauté des radins" raconte Valérie Dewerte. "Deux semaines avant les soldes, vous allez faire un tour en magasin, vous voyez des pièces qui vous intéressent. Et ces articles disparaissent le jour des soldes. A la place, vous trouvez des produits d'une moindre qualité". Etrange, n'est-ce pas ? Les vendeurs rangeraient donc soigneusement leur marchandise pour la remplacer par des produits d'une moins bonne qualité, et encore jamais vendus en magasin. Histoire de ne pas vendre à perte. Il s'agit ici d'une "supposition", tien à préciser Valérie. Comment déceler cette marchandise dans les rayons ? Simple, ces produits seront disponibles dans toutes les tailles, en abondance. Autre élément qui devrait vous mettre la puce à l'oreille : le fait que vous n'ayez jamais vu ces articles en magasin avant les soldes.

- Des articles ni repris ni échangés ? Au moment des soldes, des affichettes fleurissent dans chaque magasin "ni repris ni échangés". "Si l'article présente un défaut de fabrication non apparent, un vice caché, il doit être changé ou remboursé", précise Valérie Dewerte, "et ce, même pendant les soldes". Une couture arrachée à l'intérieur d'un pull, non visible de l'extérieur ? Vous êtes ici en droit de faire changer ce produit. Idem, si vous vous retrouvez avec un trou, là où se trouvait, quelques heures, l'antivol. La loi est très claire : le vendeur est dans l'obligation de changer l'article ou de vous rembourser.

- Des erreurs d'étiquetage ? Les articles soldés sont tous affublés d'une pastille de couleur, correspondant au rabais appliqué. Pourtant, il arrive qu'il y ait, quelque fois, des erreurs entre le prix de référence, le prix soldé, et la baisse affichée. Imaginez, par exemple, un pull coûtant 50 euros, soldé à 30 euros, et présentant une pastille à -50%. "Normalement, l'erreur va toujours dans le sens du consommateur" déclare Valérie Dewerte. Vous vous verrez donc appliquer les -50%, puisque le vendeur s'est trompé. Bien souvent, néanmoins, "les vendeurs n'ont pas la responsabilité nécessaire" pour rectifier cette erreur.
 
Merci à Valérie Dewerte, rédactrice en chef du site radins.com pour ses réponses.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience