• Mode
  • Conseils

L'histoire de la petite culotte

Article par Lucie DANCOING avec agence , le 02/08/2009 à 12h00 , modifié le 07/01/2015 à 16h12 0 commentaire

Porter la culotte, on adore ! Surtout quand elle s'orne de jolis frous-frous et de petits rubans coquins. Et dire, qu'avant, les femmes n'en portaient pas ! Mais elles ne portaient pas non plus de mini jupes ou de pantalons !

La culotte doit son nom à la partie intime qu'elle recouvre, notre derrière, appellé aujourd'hui familièrement "cul". Autrement appelée slip pour désigner sa forme moderne, la "culotte" à l'origine était une sorte de panty bouffant de coton destiné aux fillettes de moins de 14 ans. Quand on était femme, on s'en passait ! Mais, pour des raisons d'hygiène et avec l'arrivée de la crinoline dans la mode qui offrait une vue intéressante lorsque les femmes s'asseyaient, une version courte a été élaborée et l'usage s'en est répandu en particulier à la fin du XIXe siècle : à défaut de "petite", la culotte est enfin apparue !

Au début du XXe siècle, la petite culotte a pris des couleurs. Tout d'abord rose ou blanche pour les femmes "comme il faut", elle a osé se colorer de noir jusqu'à la Première Guerre mondiale.

En 1918, Pierre Valton coupe les jambes du caleçon qui sert de culottes aux femmes et crée ainsi la première petite culotte "moderne". Il dépose alors sa fameuse marque : Petit Bateau. Avec la nouvelle forme de culotte, il fait avancer le travail dans le jersey de coton et place des élastiques à la taille et aux cuisses. Il invente également le picot en guise de bordures. Il remporte un succès tel que sa petite culotte reçoit en 1937 le Diplôme de Grand Prix à l'Exposition internationale de Paris.

Dans les années 40, la culotte noire prend une connotation sexy et lascive. Depuis les années 60, la forme de la petite culotte a changé. L'évolution de l'industrie textile permet de l'ajuster et d'adopter une infinité de couleurs. Aujourd'hui, les designers peuvent s'en donner à cœur joie, de façon à ce que chaque femme trouve à s'exprimer à travers sa lingerie !
 
Notre conseil
Même si nous aimons nos petites culottes, veillons à ce que les marques n'enlaidissent pas notre silhouette. L'avancée des textiles et des couleurs permet à notre petite culotte de rester invisible, sauf au moment où nous choisissons d'en faire profiter l'homme de notre vie !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.


de Mode
logAudience