• Mariage
  • Conseils

Nuit de noces : vos témoignages

Article par Cyril-Claire COURNOYER , le 15/12/2006 à 16h59 , modifié le 12/10/2009 à 18h13 0 commentaire

La lune de miel est perçue dans l'inconscient collectif comme l'une des plus romantiques de notre vie. Nous avons demandé à des mariées de raconter comment elles l'avaient vécu... Un résultat parfois surprenant !

Un gros dodo
" Nous avons fait la fête dans un hôtel qui nous était entièrement réservé et dans lequel nous avions donc notre chambre.
A la fin de la soirée, nous sommes montés, totalement morts de fatigue. J'ai rassemblé les dernières forces qu'il me restait pour prendre une douche en deux minutes et je me suis couchée ! Mon mari a fait un vague commentaire sur le fait que "quand même, on pourrait marquer le coup, ça sert à quoi d'avoir acheté de la lingerie en dentelle spécialement pour l'occasion ..." mais je ne pouvais plus bouger.
Cela dit, j'ai mis un temps fou à m'endormir car je me repassais la journée en boucle, et ça m'aurait certainement calmée de faire un câlin avec mon nouvel époux ! "
Jeanne, 29 ans

Un mari épuisé
" Mon époux ayant dansé et bu toute la nuit se trouva fort dépourvu quand l'intimité fut venue !
Sérieusement, nous sommes rentrés à l'hôtel et mon tout frais mari ne l'était plus trop justement. Moi non plus d'ailleurs. Lui avait en plus les reins en compote d'avoir fait le mariole sur la piste de danse. Bloqué au dernier degré.
Il dormait déjà à points fermés quand j'ai eu fini de me démaquiller et que je me suis glissée sous les draps.
J'étais très heureuse de cette journée formidable, mais c'est pendant notre voyage de noces que nous nous sommes vraiment retrouvés et que nous avons allègrement "consommé" notre tout jeune mariage ! "
Alexia, 32 ans

Une entrée traditionnelle et caline
" Vers 2h du matin, mon mari n'avait qu'une seule envie c'est que l'on se retrouve tous les deux dans la suite qui nous était réservée. Mais il restait encore de nombreux invités et ce n'est que vers 4h du matin que nous avons décidé d'aller ''officiellement'' nous coucher. Selon les coutumes, mon mari m'a portée pour entrer dans la chambre. Là, il m'a aidée à retirer ma robe car il était très impatient de découvrir les sous-vêtements que je portais. Après quelques tendresses et bisous, nous sommes allés prendre un bain (nous avons perdu un peu de temps à retirer toutes ces petites épingles dans mes cheveux). Puis enfin, allongés sur le lit, nous sommes passés au câlin plus intime pour s'endormir vers 6h du matin ... "
Noémie, 34 ans

Une nuit avec mes amis
" J'avais de très jolis dessous, choisis d'ailleurs en compagnie de l'homme de ma vie. Mais je suis restée danser et parler avec mes meilleurs amis, mes 3 inséparables, mes trois copains célibataires qui m'avait longtemps connue avec ce même statut. Je suis remontée dans la chambre avec mon mari à 5 heures du matin. Heureuse, épanouie... mais trop épuisée pour la moindre nuit d'amour. Mon homme m'a fait la réflexion, déçu, que c'était dommage de ne pas consommer notre nuit de noces. Mais bon, on a toute notre existence pour nous rattraper, et mes dessous achetés pour l'occasion restent toujours aussi épatants, trois ans après. "
Sandrine, 26 ans

Un rêve éveillé
" Ma nuit de noces demeure pour mon époux et moi un vrai rêve. On était tellement fatigués, heureux, exténués, amoureux, que nous avons fait l'amour comme dans un songe. Ça a duré longtemps, longtemps...On était sur un nuage. Nous nous sommes endormis dans les bras l'un de l'autre, et à notre réveil, on a tous deux ressentis que la nuit d'amour qu'on venait de passer était la plus belle dont on pouvait rêver. "
Karine, 36 ans

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience