Pourquoi avoir accepté d'être les parrains ?

Article par Cyril-Claire COURNOYER , le 20/11/2006 à 11h00 , modifié le 20/11/2006 à 11h12 0 commentaire

Samuel, vous êtes parrain de Novembre en Enfance pour la deuxième année consécutive, pourquoi un tel engagement ?
Samuel le Bihan : Parce qu'on agit pas efficacement sur ces questions si on ne s'inscrit pas dans le long terme ! Les associations qui bénéficient de Novembre en Enfance ont déjà pu faire de belles choses depuis 2 ans, mais il y aura hélas toujours des enfants à aider. C'est un combat de tous les jours, les parents qui prennent soin de bien élever leurs enfants le savent. C'est une banalité de dire ça mais un enfant en difficulté a qui personne ne tend la main peut difficilement devenir un adulte stable et bien dans sa peau.

Et vous Emma, Pourquoi vous sentez-vous particulièrement proche de la cause des enfant?
Emma de Caunes : Il y a certainement un lien avec le fait d'être moi-même mère, mais c'est aussi parce que les injustices les plus révoltantes sont celles liées aux enfants. Les enfants n'ont pas toujours la parole, ou en tous cas, ils ne s'imaginent pas l'avoir, et en ce qui concerne la maladie, il est évident qu ‘un enfant doit avoir accès aux soins quel que soit son milieu social. Des associations formidables existent et se battent contre toutes les injustices qui touchent à l'enfance, qu'elles soient physiques ou morales, et il me semble important de pouvoir les relayer, ou du moins les aider à être médiatisés.

Pour aider :
www.novembre-en-enfance.org/ 
Emission Spécial Attention à la Marche sur TF1, le 26 novembre à 12h10

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience