Un monde agressif

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 20/02/2007 à 11h03 , modifié le 20/02/2007 à 11h04 0 commentaire

Brigitte apprend à supporter le froid qui lui glace le sang, la faim, la crasse, à vaincre sa peur et l'agressivité des autres SDF. " C'était presque pire qu'à la maison tellement la violence était présente en permanence. " Pour se protéger, elle met un point d'honneur à ne pas sombrer dans l'alcoolisme et la drogue. " Lorsqu'une femme boit, les hommes font d'elle ce qu'ils veulent. C'est terrible, elle passe de mains en mains. Mais c'est tellement tentant de baisser les bras. " Surtout comme pour Brigitte, qui dès le début tombe sur les mauvais interlocuteurs, avec notamment cette assistante sociale inhumaine, incompétente qui lui demande de raconter son histoire pour la énième fois, de fournir toutes sortes de papiers administratifs alors qu'elle sait qu'elle n'a plus rien. " Vous devez courir d'un bout à l'autre de la ville, c'est épuisant surtout quand on ne dort pas et qu'on a faim. "

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience