40 ans, l'âge pour changer de vie

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 16/11/2006 à 14h22 , modifié le 17/11/2006 à 16h07 0 commentaire

Pendant 11 ans, Véronique occupe un poste dans la communication chez un grand constructeur automobile. En 1996, elle rejoint le comité d'organisation de la Coupe du Monde de football où elle a en charge les relations avec les villes hôtes des différents matchs. Elle y reste trois ans. Mais son rêve depuis 15 ans est de s'orienter vers le tourisme et d'ouvrir notamment des chambres d'hôtes.
" En 98, j'allais avoir 40 ans. Je me suis dit qu'il fallait que j'arrête de rêver ma vie et que je vive mon rêve. La fin de la Coupe du Monde était l'occasion pour moi de sauter le pas. Quand j'ai accepté ce travail, que je savais de courte durée, alors que j'étais très heureuse chez Volkswagen, je savais inconsciemment que c'était pour réaliser ce qui me tenait à coeur. Pendant ces trois années, j'ai mûri mon projet. Dans un premier temps je devais me former à ce métier et donc intégrer une école. Même si je savais que les relations nouées avec les hôteliers pendant la préparation de la Coupe du Monde m'aideraient certainement dans mon entreprise, le pari était loin d'être gagné. "
Pour découvrir le site de l'hôtel "La Ramade", cliquez ici.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience