Accepter les reproches de sa fille

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 23/01/2007 à 11h34 , modifié le 23/01/2007 à 11h36 0 commentaire

Dans son livre, Justine fait des reproches assez violents à sa maman sur son manque de tendresse, de câlins. On sent qu'elle en a beaucoup souffert. C'est seulement en lisant le livre que Valérie a notamment découvert ce point crucial. " Ca a été très dur pour moi. Je sais que je ne suis pas d'une nature expansive, que ce soit avec mes filles ou mon mari, mais je n'avais jamais imaginé que Justine ait pu autant en souffrir. Ce manque s'est accentué au moment de la naissance de ma troisième fille. Il est vrai que malgré tout, je faisais plus de bisous au bébé. " Ses parents n'ont également pas pris conscience que le fait d'avoir aménagé la chambre de Justine au sous-sol à l'arrivée du bébé l'a beaucoup perturbée. Et pourtant à de nombreuses reprises, elle les a alertés sur ce sujet, sur son sentiment d'être mise à l'écart, sa peur d'être toute seule. Mais ils ont pris cela pour des caprices d'adolescente. C'est hélas aussi cela qui a fait basculer cette petite fille modèle dans l'anorexie.
Aujourd'hui Justine va mieux. Le dialogue avec ses parents a repris. Valérie travaille notamment sur son manque d'expansivité. Mais elle n'en demeure pas moins inquiète quant à l'avenir. Justine ne risque-t-elle pas de rechuter ? Comment va évoluer sa petite fille de cinq ans qui a grandi dans ce climat de tension ? Seul le temps pourra y répondre.

"Ce matin jai décidé d'arrêter de manger"
Justine
Oh Editions - 14,90 €

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience