Travailler en vivant de sa passion, un luxe

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 25/11/2005 à 15h21 , modifié le 13/01/2006 à 15h53 0 commentaire

A 18 ans, après avoir passé un an aux Etats-Unis, Thomas décide de faire de sa passion -la plongée sous-marine- son métier. Il passe alors son diplôme de moniteur de plongée. Puis tout s'enchaîne. " Pour mes vingt ans mes parents m'ont offert un voyage. Je suis parti trois semaines aux Maldives plonger. Un rêve. J'ai rencontré un homme qui allait me donner ma chance deux ans plus tard. " Entre temps il fait son service militaire où il réussit à s'occuper de la base de plongée du régiment à Cassis. En 1993, il retrouve les Maldives pour diriger un bateau de croisière. " Pouvoir pratiquer ma passion tout en travaillant était un rêve de gosse " se souvient Thomas. " Lorsque j'ai vu mon premier requin baleine lors de ce séjour dans ces îles, j'ai pris cela comme un signe du destin et la concrétisation de ce rêve. Je me suis revu petit, assis au fond de la classe en train de dévorer des yeux des magazines sur la plongée. "
Découvrez Rihiveli en images en cliquant ici.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience