• Lexique

Toutes les clés pour parvenir à l'orgasme

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
Les différents visages de l’orgasme féminin
La grande particularité de l’orgasme féminin est qu’il en existe deux bien différents : l’orgasme clitoridien et l’orgasme vaginal. Si l’on interroge les femmes, on constate que le premier est le plus fréquent : 80 % des femmes se disent ainsi clitoridiennes. Et c’est logique car le clitoris est la partie la plus sensible de l’anatomie féminine : il peut être stimulé par des caresses, qu’elles soient manuelles ou buccales. Le plaisir ressenti dans ce cas est souvent beaucoup plus intense. L’orgasme vaginal, lui, serait beaucoup plus rare. Il est déclenché lors de la pénétration. L’avantage par rapport à l’orgasme clitoridien : il peut durer beaucoup plus longtemps que le premier qui est, lui, limité à quelques secondes ou quelques minutes. En fait, tout dépend des femmes. A chacune d’apprendre à se connaître, d’être à l’écoute de son plaisir et de son corps, afin de savoir ce qui lui procure le plus de sensations…
 
L’orgasme au masculin
Comparé à l’orgasme féminin, l’orgasme masculin apparaît beaucoup plus simple : le plaisir monte crescendo au fur et à mesure de la relation, et l’orgasme survient généralement au moment de l’éjaculation du sperme. D’où l’intérêt de retarder l’éjaculation au maximum ! L’homme peut facilement contrôler cette phase de jouissance, sauf en cas d’éjaculation précoce (qui concerne 30 % des hommes). Heureusement, il existe des traitements pour résoudre le problème : la consultation chez un médecin généraliste ou un sexologue peut dans ce cas être utile. Il faut également savoir que certaines positions, comme la levrette, permettent à l’homme d’atteindre plus rapidement l’orgasme. Pour d’autres, c’est le fait de faire une fellation qui assure la jouissance à coup sûr.
 
Pas d’orgasme, c’est grave docteur ?
Que l’on se rassure : l’absence d’orgasme lors d’une relation sexuelle n’est pas grave en soi. D’ailleurs, l’orgasme est-il toujours la finalité ultime de l’acte sexuel ? Le plaisir ressenti tout au long de la relation n’est-il pas le plus important ? Quoi qu’il en soit, sachez que le stress et la difficulté à lâcher prise peuvent aussi expliquer l’absence d’orgasme chez la femme. Chez l’homme aussi, le stress, un état dépressif ou bien un choc émotionnel peuvent entraîner des difficultés à atteindre l’orgasme. Pensez à vous détendre avant tout, et à profiter du moment présent !


Dernières actualités sur : Orgasme

Toutes les actualités de Orgasme  »
VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience