• Lexique

Sucré ou salé, le crumble nous fait craquer !

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

Le crumble sucré : osez les variations gourmandes
Le crumble est une sorte de tarte à l’envers : une couche de fruits dans le fond, et une pâte sablée émiettée sur le dessus. Une fois cuit, il est à la fois fondant et croustillant en bouche.

Le secret pour réussir le crumble, c’est de miser sur cette association de textures différentes. Pour obtenir un sablé bien croustillant, il ne faut pas lésiner sur la quantité de beurre et de sucre.

La pâte doit être émiettée du bout des doigts, puis il faut la laisser reposer au réfrigérateur quelques minutes. Pour changer un peu, vous pouvez varier les farines en utilisant de la farine de sarrasin, de la farine complète, ou même des biscuits émiettés (sablés bretons, spéculoos, petits-beurre…), du pain d’épices, des céréales pour le petit déjeuner (comme les flocons d’avoine) ou bien des fruits oléagineux comme les amandes, les noix, les noisettes ou les pistaches… Croustillant assuré ! Pour une version encore plus gourmande, ajoutez à votre pâte des pépites de chocolat : un régal.


Ensuite, à vous d’innover, en associant des saveurs qui vous plaisent comme dans le crumble poire et Nutella, variation ultra-gourmande sur le thème classique du mariage entre la poire et le chocolat, ou le crumble pommes-spéculoos, largement inspiré de la recette traditionnelle anglaise.
 
Et si vous testiez la version salée ?
Le crumble salé est une façon originale, mais tout aussi gourmande, de découvrir le crumble. Le principe est le même : on met dans le fond du plat des légumes, du poisson ou de la viande, et par dessus une pâte croustillante et émiettée. Dans cette dernière, on ne met bien sûr pas de sucre en poudre, mais on peut le remplacer par du fromage râpé, comme du parmesan, du chèvre frais, etc. On peut aussi utiliser, à la place de la farine, des biscottes émiettées, du pain grillé ou même des fruits oléagineux concassés (noix, noisettes, pistaches…).


On n’hésite pas à donner du goût à sa pâte en la parfumant avec des herbes sèches (thym, romarin par exemple) ou bien des épices (comme le curry, le piment, le curcuma…). Une idée parfaite pour revisiter une banale ratatouille de légumes, ou pour recycler un reste de poisson et de légumes. On accompagne le tout avec une salade verte. Et voilà un petit dîner léger et gourmand, que toute la famille appréciera. On parie même que les enfants vous en redemanderont !



VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience