• Lexique

Colin

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

Principaux usages du colin

En gratin ou en curry de poisson, en papillote, frit, poché... Il existe mille et une façons de préparer le colin ! Mais toutes les recettes ne rendent pas forcément hommage à sa chair maigre, très peu calorique. Pour profiter au mieux de ses qualités, il est donc conseillé de privilégier les modes de cuisson sans ajout de matière grasse, comme la cuisson vapeur ! Comptez environ 100 g de colin pour une portion d'adulte, et entre 10 et 70 g pour celle d'un enfant, selon son âge.

Bienfaits et apports nutritionnels du colin

Peu calorique, le colin n'en est pas moins très riche en protéines et en oméga 3. Ces derniers ont des vertus anti-inflammatoires et limitent les risques de maladies cardiovasculaires. Le colin est aussi une très bonne source de vitamines B, B3, B12 et D ainsi que, dans une moindre proportion, de vitamine A. Sa chair contient aussi plusieurs minéraux et oligo-éléments essentiels, comme le phosphore et le sélénium.

Associations : légumes et féculents

Le colin se marie facilement avec de petits légumes cuits (carottes, petits pois, courgettes...) ou des légumes crus, comme une salade en vinaigrette par exemple. Il est aussi souvent accompagné de féculents, tels que du riz ou des pâtes. Vous pouvez également l'associer à des pommes de terre, sous toutes leurs formes : pommes de terre vapeur, à l'eau, frites...



VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience