• Lexique

Coing

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

Le coing, un fruit à chair âpre et granuleuse

Le coing a une chair granuleuse, comme la poire. Il est utilisé en cuisine pour fabriquer des confitures, des gelées et des compotes. Il sert également dans la confection de pâtes de fruits ou de gâteaux. Sa pulpe devient rouge après une longue cuisson. Il peut également agrémenter des plats salés ou des soupes.

Le coing facilite le fonctionnement digestif

Les coings sont riches en vitamine C et en potassium. Ce sont des fruits acides, riches en fibres (6,4 g pour 100 g) et en pectine (qui favorise la prise des confitures et des pâtes de fruits lors de la cuisson avec le sucre). La gelée de coings est ainsi utilisée contre les problèmes de digestion, comme la diarrhée. L'apport énergétique du coing est de 28 Kcal pour une portion de 100 g. En compote, avec l'ajout de sucre, sa valeur varie de 70 à 85. Les pépins du coing sont utilisés en cosmétologie, car ils sont riches en substances mucilagineuses (semblables à la gélatine) qui sont intégrées dans la fabrication de gel pour cheveux.

Le coing se mange cuit

Le coing se retrouve aussi en petits dés dans des tartes aux pommes. Mélangée à la compote ou à la confiture de pommes, le coing apporte de bons arômes et un fort parfum. Son goût acidulé se marie bien à des plats de viandes comme des tajines ou des couscous. En Europe de l'Est, le coing est utilisé comme un légume pour faire des soupes, ou bien distillé pour obtenir une liqueur.



VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience