• Lexique

Caille

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

La caille rôtie au four

La caille se mange en général rôtie au four, en papillote, grillée, braisée ou encore à l'étouffée. Elle se barde facilement. L'écrivain français Alexandre Dumas eut cette remarque célèbre : "Une caille bien grasse plaît également par son goût, sa forme et sa couleur. On fait acte d'ignorance culinaire toutes les fois qu'on la sert autrement que rôtie et en papillote, parce que son parfum est très fugace et que, toutes les fois que l'animal est en contact liquide, son parfum se dissout, s'évapore et se perd.". L'oeuf de caille, très répandu au Japon et en Chine, se mange cuit dur, en apéritif ou avec une salade.

La caille : faible valeur nutritionnelle

La caille est faible en calories (160 calories pour 100 g), mais son apport en fer est intéressant (4 mg pour 100 g). Quant aux oeufs de caille, avec un poids de seulement 10 g, ils ne sont pas non plus caloriques. Ils ont le même goût que l'oeuf de poule. Leur blanc est composé d'eau et de protéines, le jaune de lipides et de protéines. Les oeufs de caille sont connus, depuis l'Antiquité, pour leur vertu thérapeutique antiallergique. Si rien n'est démontré scientifiquement, il serait un allié idéal contre l'asthme.

Comment agrémenter une caille

La caille se marie très bien avec des fruits comme les raisins ou les mandarines, avec du miel ou encore de l'alcool tel que du vin blanc. Sa chair délicate permet de confectionner des mets raffinés. Mais attention, la caille est fragile et ne doit pas subir une cuisson trop longue, au risque de la dessécher.



VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience