La journée de la femme, une nouvelle occasion de faire le point

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 20/02/2009 à 18h38 , modifié le 06/03/2009 à 14h14 2 commentaires

La journée de la femme sera célébrée cette année encore le 8 mars. C'est l'occasion de revenir sur les grands combats qu'il reste encore à mener.

La journée de la femme ou journée internationale de la femme est un concept qui existe depuis 1910. A l'époque, des femmes danoises avaient créé ce concept afin de permettre aux femmes de voter. Mais la journée n'a commencé à prendre de l'ampleur qu'après la seconde guerre mondiale, la femme ayant pris au cours de la guerre une place prépondérante et nouvelle dans la société. Ce n'est toutefois qu'en 1977 que les Nations Unis ont reconnu le 8 mars comme la journée internationale de la femme. La France s'est faite un peu attendre et n'a décrété le 8 mars journée de la femme qu'en 1982.
 
Outre le titre de cette journée, la journée de la femme a un véritable but. Celui de faire le point chaque année sur les combats menés dans l'intérêt de la femme, que cela soit d'un point de vue social ou du point de vue des droits. Dans des pays comme la France ou les Etats-Unis, l'objectif est alors que la femme atteigne par exemple le même niveau de salaire que les hommes. C'est aussi faire en sorte que des institutions comme le planning familial puissent encore venir en aide aux femmes, à tout âge, afin de continuer à informer et éduquer à la sexualité, mission essentielle pour son bien-être et son indépendance. Dans d'autres pays, le but est d'aider les petites filles à pouvoir bénéficier d'une scolarisation, de faire en sorte que les droits de la femme soient respectés et qu'elles ne servent pas seulement d'objet.
 
L'année dernière, la journée de la femme avait pris en symbole Ingrid Betancourt, qui à l'époque était encore prisonnière des Farcs. Depuis, Ingrid Betancourt a été enfin libérée. Cette année, la journéde de la femme a pour thème principal l'égalité et  la parité homme-femme, un thème où il y a encore des avancées à effectuer.

Faire en sorte que la femme ne soit plus victime, qu'elle puisse choisir elle-même la vie qu'elle désire mener, qu'elle ne soit plus l'objet de trafics ignobles, pour tout cela, la journée de la femme est encore et plus que jamais essentielle.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Universcience.tv, le 06/03/2010 à 17h53 : 100e anniversaire de la Journée internationale de la femme A voir en intégralité sur universcience.tv "Les bureaux de dieu" http://www.universcience.tv/media/868/les-bureaux-de-dieu.html . Ce sont les bureaux d'un planning familial. Ils ne désemplissent pas, les rendez-vous s'enchaînent au cours desquels des femmes confient leurs problèmes de couple, de contraception, de bébé non désiré... Pour ce film de Claire Simon l'équipe du planning est constituée d'actrices célèbres Nathalie Baye, Béatrice Dalle, Isabelle Carré, Nicole Garcia,...
  • Isabelle Pugno, le 22/02/2009 à 21h26 : Il reste effectivement de grands combats à mener notamment en terme de "qualité de vie" pour les femmes touchées par un cancer. Notre association Etincelle, Rester Femme avec un cancer, accueille gratuitement ces femmes depuis 2004 et les accompagne tout au long de leur combat contre cette maladie, en dehors du domaine médical. Convivialité, soutien psychologique, soins esthétiques, réflexologie plantaire, conseils diététiques, groupe de paroles, atelier d'écriture, massages... leur sont proposés pour les aider à rester femmes. www.etincelle.asso.fr - 01 44 30 03 03


de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience