Horoscope Chinois Singe 2015 - Travail

Article le 17/02/2015 à 18h09 , modifié le 17/02/2015 à 18h15 0 commentaire

2015 est l'année de la Chèvre et vous ouvre de belles perspectives pour cette année. Côté vie privée et vie professionnelle, découvrez votre horoscope chinois 2015 pour le signe du Singe.

Horoscope Chinois 2015 - le travail pour le singe

Premier trimestre
: Soyez prudent avec votre nourriture, car, compte tenu des présents aspects astraux, il y aura des risques d'intoxication ces jours-ci. Ne mangez que les produits dont la fraîcheur est irréfutable. Surveillez bien les dates de péremption inscrites sur les étiquettes. Ne poussez pas votre organisme à l'extrême limite de sa résistance. En cette période, vous aurez besoin de vous ménager en menant une vie saine et en passant de bonnes nuits afin de récupérer vos énergies. Sinon, vous risquez des crises de nervosité, car les astres ne seront pas tendres avec vous. Surveillez votre tension et votre circulation sanguine.

Deuxième trimestre
: Cette période pourra vous voir sujet aux insomnies, même si vous n'avez aucun motif d'inquiétude. Des infusions de camomille, de marjolaine, d'aneth et surtout de fleur d'oranger vous apaiseront. Pour avoir encore plus de chances d'avoir un sommeil profond et réparateur, prenez chaque soir, au repas, une salade de laitue assaisonnée à l'huile de soja, agrémentée d'une cuillerée de germe de blé ou de levure de bière ou encore de quelques feuilles de menthe fraîches, et un yaourt. Les figues, les noix, l'ananas, favorisent aussi le sommeil. Écoutez de la musique douce en vous endormant.

Troisième trimestre : La tendance sera ces jours-ci à l'harmonie et au maintien d'un bon état de santé général. Ménagez-vous, faites-vous un programme santé et modérez votre train de vie. Vous éviterez ainsi les possibles malaises et profiterez mieux de votre vitalité. Ne négligez pas vos menus troubles de santé, que vous aurez tendance, par paresse, à considérer comme sans importance. Ce sont peut-être les signes avant-coureurs d'affections plus graves. Parlez-en à votre médecin, faites faire tous les examens nécessaires pour en avoir le coeur net. Sinon, "pour un clou se perd un fer ; pour un fer, le cheval et pour un cheval, le cavalier" (G. Herbert).

Quatrième trimestre : Ne pensez pas que tous ceux qui s'écoutent sont des hypocondriaques. Quant à vous, soyez toujours prudent et vigilant afin de continuer à jouir d'une santé satisfaisante. Adoptez une alimentation saine et équilibrée. Évitez le surmenage et les sports trop violents. Le coeur sera à surveiller : n'hésitez pas à vous arrêter de temps en temps au cours de la journée ; un moment de détente ou une petite sieste s'avéreront toujours bénéfiques.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



logAudience