• Loisirs
  • Cinéma & Sorties

Les combats féministes de L'affaire Josey Aimes

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 07/03/2006 à 18h39 , modifié le 21/03/2006 à 14h38 0 commentaire

Sorti le soir de la journée de la femme, cette œuvre expose un condensé des principales luttes féministes, et dénonce notamment la violence de groupe.

Scénario et réalisation : Niki Caro
Avec : Charlize Theron, Frances McDormand, Sean Bean

Josey Aimes porte sur ses épaules plusieurs stigmates de ce que peuvent subir les femmes. Fille mère à la sortie de l'adolescence (il s'avère qu'elle a été violée), elle est rejetée par toute la communauté de sa bourgade du Minnesota. A l'âge adulte, à nouveau seule pour élever ses deux enfants (car son concubin la battait), elle rentre dans sa ville natale mais ne peut compter sur l'aide de ses parents, car son père la traite avec condescendance (il pense notamment que si elle était battue, c'est qu'elle devait être infidèle). Sa seule solution pour s'en sortir : trouver un travail à la mine de fer.

L'affaire Josey Aimes - AfficheSeulement, le milieu est essentiellement masculin. Les femmes y subissent les pires humiliations, insultes, salissures, violences, toujours aux limites du supportable. Pourtant, elles acceptent en silence pour conserver leur emploi, dans l'indifférence du patronat comme du syndicat. Seule, encore, Josey ne va pas se laisser faire, et va attaquer la mine en procès.

Même si elle a parfois tendance à trop forcer les traits, la réalisatrice néo-zélandaise Niki Caro signe un film sincère, dur et prenant, qui invite constamment le spectateur à s'interroger. Engagée, poignante, cette oeuvre prend ouvertement la défense des droits des femmes.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience