• Loisirs
  • Cinéma & Sorties

"Cars", foncez !

Article par Laurence BOURDOULEIX , le 20/06/2006 à 15h32 , modifié le 20/06/2006 à 17h11 0 commentaire

Tout droit sorti des studios Pixar, le tout dernier film de John Lasseter est une petite merveille de technologie. A voir absolument même si vous n'êtes pas passionné par les voitures.

De : John Lasseler
Avec les voix françaises de : Guillaume Canet, Cécile de France, Samuel Le Bihan
Genre : animation
Durée : 1 h 50

L'histoire
Flash Mc Queen, jeune pilote ambitieux, ne pense qu'à être le meilleur et passe à côté de l'essentiel. Avec ses deux rivaux, ils doivent disputer une course exceptionnelle en Californie pour se départager et savoir qui gagnera la célèbre " Piston Cup ".
Mais alors qu'il dort profondément au fond du camion qui le transporte, la porte s'ouvre, il tombe et se retrouve seul, complètement perdu au fin fond de l'Amérique. Il finit par atterrir dans une minuscule ville " Radiator Springs " isolée de tout, située sur la mythique route 66 en Arizona. Arrêté pour excès de vitesse, il est condamné à des travaux d'intérêt général et doit goudronner la route qui traverse la ville. Il y découvrira des habitants très sympathiques, ravis de voir enfin une nouvelle tête, dont Martin, dépanneuse rouillée au grand cœur, et la pétillante et séduisante Porsche, alias Sally. Cette petite épopée va lui ouvrir les yeux et il découvrira très vite qu'il n'y a pas que la vitesse, la gagne et les trophées dans la vie.

Notre avis
Même si au début on a un peu peur de ne pas accrocher à la piste, très rapidement on oublie nos réticences pour se laisser entraîner dans le sillage de Mac Queen. Et après quelques vrombissements et tours de chauffe, on est scotché dans son fauteuil tellement tout est magique. Certes l'histoire est quelque peu moralisatrice, même si c'est une production Pixar, Walt Disney n'est pas loin, mais les dessins, l'animation, la réalisation... sont exceptionnels. Le tout est bourré d'humour. Chaque détail fait allusion à l'univers de l'automobile : Monument Valley est représenté par des bouchons de radiateurs, les traînées d'avions dans le ciel par des traces de pneus, les mouches par des coccinelles (oui, la célèbre VW) et les montagnes en ailerons de Cadillac des années 50. Sans compter tous ceux qu'un passionné d'autos reconnaîtra sans problèmes.

En sortant du cinéma on s'étonne que les voitures ne se mettent pas à parler et ne fassent pas des clins d'œil !

TOUT SAVOIR SUR
BlocInscriptionNewsletter_papieredito
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience