• Loisirs
  • Cinéma & Sorties

Bilan 2007 : les expositions marquantes de l'année

Article par Relaxnews , le 27/12/2007 à 00h00 , modifié le 28/12/2007 à 11h35 0 commentaire

L'année 2007 pourrait se définir comme "l'année de tous les hommages" en terme d'expositions. Décryptage.

L'année 2007 pourrait se définir comme "l'année de tous les hommages" en terme d'expositions. Yves Klein, Walt Disney, Robert Doisneau ou encore Hergé ont été dévoilés au public sous un jour plus intimiste et plus profond.


Il était une fois Walt Disney
Le 15 janvier s'achevait l'exposition Il était une fois Disney présentée aux Galeries nationales du Grand Palais à Paris, le plus célèbre créateur de dessins animés. L'exposition revient sur la conception des personnages, le parcours de Walt Disney ainsi que les nombreuses influences notamment par l'histoire de l'art sur les studios Disney, et comment ceux-ci les ont transformées.

Yves Klein : corps, couleur, immatériel
Le 5 février, le Centre Pompidou à Paris présentait pour la dernière fois la rétrospective Yves Klein : corps, couleur, immatériel. Réunissant 120 peintures et sculptures, quarante dessins et manuscrits ainsi que des films et photographies d'époque sur le thème de l'imprégnation, l'illumination de la matière et l'incarnation, cet événement dévoila trois pans du travail d'Yves Klein associés à autant de tons : bleu, or et rose.

Hergé
Le 19 février, l'exposition Hergé au Centre Pompidou baissait le rideau. Inscrite dans le cadre du centenaire du célèbre auteur de bande dessinée belge Hergé, l'exposition mis à la vue du public des planches originales du reporter à la houpette Tintin, personnage créé en 1929. Deux parties ont permis au grand public de découvrir les grandes périodes de la vie de cet auteur.

Doisneau, Paris en liberté
Le 3 mars, l'Hôtel de Ville de la Mairie de Paris clôtura la rétrospective consacrée au photographe français Robert Doisneau : Doisneau, Paris en liberté. Plus de 300.000 visiteurs sont venus découvrir ou redécouvrir les clichés illustrant une balade dans le Paris, des années 1934 à 1991. Face au succès, la ville de Paris a mis en place par la suite un mini-site proposant 230 photos de la rétrospective.

Arcimboldo
Le 15 septembre, le musée du Luxembourg à Paris dévoilait pour la première fois une exposition monographique inédite sur le peintre maniériste du XVIe siècle Arcimboldo. Ses toiles les plus célèbres, les créations anamorphiques faites à partir de plantes, de fruits, d'animaux et d'autres éléments, sont exposées aux côtés d'une quarantaine d'huiles sur toile, de dessins, d'ouvrages illustrés et de tapisseries. Le succès de cet événement ne s'est pas fait attendre avec 230.000 visiteurs en deux mois.

Mathieu Mercier
Depuis le 20 octobre, le musée d'Art moderne de la Ville de Paris propose une monographie de l'artiste Mathieu Mercier. L'exposition réunit des oeuvres réalisées à partir de 1993, principalement composée d'assemblages déroutants comme l'oeuvre Drum and Bass (2004) qui présente une étagère "Mondrian" fabriquée exclusivement avec des produits de consommation.

Gustave Courbet
Depuis le 13 octobre, les Galeries nationales du Grand Palais exposent les oeuvres du peintre réaliste français du 19e siècle Gustave Courbet. Adepte de l'illustration de la laideur, ses oeuvres, également présentées au Metropolitan Museum of Art de New York, ont attiré près de 40.000 visiteurs.

Photoquai
Le 30 octobre, le musée du quai Branly présentait la première biennale des images du monde : "Photoquai", une exposition enrichie de photographies du monde entier présentée sur les quais de la Seine et dans certains monuments de Paris. L'un des thèmes de cette première année fut "Photographie d'aujourd'hui" : des photographies de non-occidentaux dont la vision s'éloigne de celle dite "exotique".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience