• Loisirs
  • Cinéma & Sorties

Les Aristos : la haute société sait rire

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 19/09/2006 à 18h24 , modifié le 19/09/2006 à 18h32 0 commentaire

Cette peinture loufoque de la noblesse d'aujourd'hui nous la présente pauvre ou riche, radine ou généreuse, passéiste ou ultramoderne, mais toujours parodiée. Une comédie agréable, malheureusement entachée de lourdeurs.

Réalisation : Charlotte de Turckheim
Acteurs : Charlotte de Turckheim, Catherine Jacob, Johanna Piaton, Armelle
Sortie le 20 septembre

Charlotte de Turckheim aime les thèmes familiaux. Dans son premier film, "Mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs", sorti en 1998, elle mettait en scène les problèmes d'une famille recomposée. Cette fois, le clan est uni et soudé... par son rang mais aussi par ses problèmes financiers. Résultat : une comédie familiale plutôt gentille, avec une petite morale sur l'importance du soutien dans les moments difficiles.

La scénariste réalisatrice s'est appuyée sur un synopsis assez classique, qui lui ouvrait toutefois de nombreuses possibilités : Le comte Charles Valerand d'Arbac de Neuville et son épouse Solange (née Poitou Castilla de la Taupinière) se voient réclamer 1 991 753 euros d'impôts. Comme ils ne travaillent pas, et qu'ils ne possèdent rien d'autre que leur château décrépit, ils vont devoir tout tenter pour acquérir cette somme.

S'ensuit alors un parcours du combattant parmi les nombreux réseaux aristocrates de la famille. Si, indépendamment, chacun de ces portraits est amusant, la longue succession de parodies devient vite lassante. Heureusement, le jeu de certaines actrices tire le film vers le haut : Catherine Jacob, imbuvable dans son personnage arriviste, Charlotte de Turckheim elle-même, toujours aussi sympathique, et sa fille (dans le film comme à la ville), Johanna Piaton, qui interprète une brillante adolescente. Sans elles, cette œuvre perdrait vite tout intérêt.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience