Retour dans les années 60 avec Patrick Modiano

Article par Laure PATRY , le 07/08/2007 à 16h15 , modifié le 21/02/2008 à 21h38 0 commentaire

Critiqué, acclamé, applaudi, vénéré, chaque roman de Patrick Modiano crée l'événement dans le monde littéraire. Deux ans après l'autobiographique Un Pedigree, la star de la rentrée littéraire livre un nouvel opus au titre nostalgique, Dans le café de la jeunesse perdue.
Début des années 60 en France. Quatre séquences narratives, quatre points de vue différents, quatre histoires. Les personnages, un étudiant des Mines, un ancien des RG, une prénommée Louki, alias Jacqueline Delanque, et Roland, un jeune apprenti écrivain, ont en commun le Condé, un café d'Odéon où se retrouve la bohème littéraire et étudiante.
Riche en intersections et croisements, ce nouveau roman livre le portrait d'une jeune femme à l'enfance déchirée mais aussi une peinture du Paris des années 60.
Né en 1945, Patrick Modiano a grandi entre Jouy-en-Josas et la Haute-Savoie. Souffrant de solitude pendant sa jeunesse en raison de l'absence répétée de ses parents, il se rapproche de son frère jusqu'à ce que ce dernier meurt de maladie à l'âge de dix ans. Ce drame est l'une des clés de l'œuvre de l'écrivain.
 
Patrick Modiano, Dans le café de la jeunesse perdue
Sortie : le 4 octobre
Éditions Gallimard
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience