Prix Médicis : Sorj Chalandon, pour Une promesse

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 07/11/2006 à 17h18 , modifié le 26/02/2008 à 17h48 0 commentaire

Le roman
Chaque jour de la semaine, un des sept amis d'Etienne et Fauvette vient dans leur maison pour accomplir une tâche : fleurir les lieux ou lire des poèmes. Ils tiennent ainsi la promesse superstitieuse qu'ils leur ont fait enfants, et qui a pour but d'éloigner la mort. Pourtant, le temps passant, ils se lassent et renoncent à leur engagement.


L'auteur
Sorj Chalandon est journaliste depuis plus de trente ans. Pour Libération, il a couvert plusieurs guerres et a notamment obtenu le prix Albert Londres en 1988 pour ses reportages sur l'Irlande du Nord et le procès Klaus Barbie.
"Une promesse" est son deuxième roman, après "Le petit Bonzi", sorti l'année dernière.

Le Prix Médicis
Fondé en 1958, le prix Médicis récompense un roman ou un recueil de nouvelles, écrit par un auteur débutant ou n'ayant pas encore une notoriété correspondant à son talent. Ses derniers lauréats sont Jean-Philippe Toussaint, pour "Fuir", Marie Nimier, pour "La Reine du silence", Hubert Mingarelli, pour "Quatre soldats".

La promesse, Sorj Chalandon, Grasset, 15,90 €

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience