Olivier Adam : un nouveau roman engagé sur la misère sociale

Article par Laure PATRY , le 06/08/2007 à 17h16 , modifié le 21/02/2008 à 21h21 0 commentaire

L'auteur de Je vais bien, ne t'en fais pas publie le 23 août un nouveau roman intitulé A l'abri de rien. Dans cet ouvrage, Olivier Adam, nouveau fer de lance du roman réaliste, se penche sur les populations exclues et la misère humaine. L'héroïne de ce roman, Marie, a perdu le fil de sa vie. Indifférente aux attentions de ses proches, elle décide de se consacrer aux autres, en particulier ceux que l'on appelle les "kosovars", les réfugiés de Sangatte. Marie se retrouve entraînée malgré elle dans un drame intime.
Olivier Adam explore les violences de la société. « Tous mes livres sont "socialement" très ancrés, tous, à leur manière, parlent d'une France invisible, des classes moyennes inférieures ou plus modestes encore, de la banlieue, des zones péri-urbaines. Il y a, de ma part, une volonté, politique, délibérée, de donner la parole aux sans-voix, aux dominés, de dire leur vie sans rien cacher de la violence sociale et économique qui s'y déploie et qui me touche et m'obsède au point qu'il m'est impossible d'écrire un livre sans cette réalité-là », explique Olivier Adam dans la présentation de son ouvrage.
 
Olivier Adam, A l'abri de rien
Editions de l'Olivier
Sortie : le 23 août
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience