• Loisirs
  • Livres & Musique

Malkovich dans la peau de Stanley Kubrick

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 26/07/2006 à 10h02 , modifié le 02/06/2008 à 16h06 0 commentaire

Cette fois, personne ne vole la personnalité de John Malkovich... dans " Appelez-moi Kubrick " c'est lui (ou plutôt son personnage) qui se fait passer pour le réalisateur de Shining.

Réalisateur : Brian Cook
Scénario : Anthony Frewin
Acteurs : John Malkovich, Jim Davidson, Richard E. Grant

Tiré d'une histoire vraie, pleine de faux
Pendant des mois, Alan Conway (interprété par John Malkovich dans le film) a réussi à berner des dizaines de personnes en se faisant passer pour Stanley Kubrick. Rien que ça ! Son défaut : il ne connaissait rien de la vie ni de l'œuvre du célèbre réalisateur. Son avantage : il a surtout rencontré des crédules, avides de célébrité de surcroît.

Un personnage immonde
Conway a monté cette imposture non pas pour la gloire, mais plus simplement pour en tirer un maximum d'avantages. Et pas les plus subtiles : alcool, argent, faveurs sexuelles... L'homme n'a jamais fait dans la dentelle. Menteur, voleur, il était aussi alcoolique, pervers, sans scrupules. Avec en plus une touche de pathétique, que Malkovich transmet aisément.

L'hommage des élèves au maître
Si Conway n'a jamais été fan de Kubrick, il serait difficile d'en dire autant du réalisateur Brian Cook et du scénariste Anthony Frewin, qui avaient par le passé souvent travaillé avec lui. On ressent d'ailleurs la patte de l'artiste dans leur oeuvre. A partir d'un scénario que d'autres auraient pu traiter avec humour et dérision, ils ont préféré rester dans l'humain et la sincérité, en retraçant l'aventure grinçante d'un homme affreux, sans complaisance. Résultat : un film dérangeant, mais prenant.

Bonus du DVD
- Interviews de John Malkovitch et de Brian Cook
- Making of
- Bandes-annonces

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience