Le grand large du soir, de Julien Green

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 05/09/2006 à 19h05 , modifié le 26/02/2008 à 22h21 0 commentaire

Par Cyril Cournoyer

Le héros
Julien Green a tenu tout au long de sa vie son journal. Le premier parut dès 1938, et l'ultime, publié à titre posthume, sort cet automne.

Le sujet
Voici le dernier journal de Julien Green. Tenu jusqu'au mois précédent sa mort, l'auteur nous livre sans aucune retenue ses pensées, ses colères et ses émotions. Après sa disparition, son fils adoptif Jean-Eric Green raconte les ultimes jours de son père dans une postface émouvante.

Le décor
Chez lui, dans sa demeure parisienne, entouré de son fils adoptif Jean-Eric.

Le style
Malgré son âge très avancé, 97 ans, le style de Julien Green demeure vif et moderne. Il aborde dans cette œuvre sa foi, ses lectures, l'actualité, la musique qu'il aime, ou bien sa vision de la France et de l'Amérique, sa mère partie.

Trois adjectifs pour qualifier ce livre
Franc, moderne, cultivé.

Pourquoi vous aimerez
Parce que Julien Green est un homme qui a traversé le XX ème siècle en gardant intacte sa mémoire et sa sagesse. Parce que malgré tout, il n'hésite pas à critiquer les choses qui l'insupportent. Parce que sa foi, si présente, le guide vers ses derniers pas avec une force et une détermination hors du commun.

L'auteur
Successeur de François Mauriac à l'Académie française, ce Commandeur de la Légion d'honneur a écrit notamment Mont-Cinère, Léviathan, Le Visionnaire...

Le grand large du soir, de Julien Green, Flammarion, 19 euros. 

TOUT SAVOIR SUR
BlocInscriptionNewsletter_papieredito
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience