• Loisirs
  • Livres & Musique

Les Croassements de la nuit, de Douglas Preston et Lincoln Child

Article par Jérôme Hermez , le 21/04/2006 à 13h19 , modifié le 21/04/2006 à 13h27 1 commentaire

Serial Killer, victimes scalpées, légendes indiennes, un inspecteur énigmatique du FBI qui mène l'enquête contre l'avis du shérif local.... Dans "Les Croassements de la nuit", le dernier opus du duo américain Preston et Child, tous les ingrédients sont réunis pour vous tenir en haleine de la première à la dernière page.

La vie suivait paisiblement son cours à Medecine Creek petit village du fin fond du Kansas. Jusqu'au jour où le corps d'une inconnue est retrouvé mutilé au beau milieu d'un champ de maïs, prélude d'une inquiétante série. Faut il y voir la marque de la "légende des 45", celle d'un fantôme ou, plus prosaïquement, celle d'un serial killer ? Les indices sont minces.

Bien qu'en vacances, le spectral inspecteur Pentergast n'hésite pas à venir mener une enquête parallèle afin de démasquer le tueur, quitte à intriguer la population par ses méthodes toutes personnelles.

Des personnages au caractère bien trempé et peu coopératifs, d'étranges indices sur fond de légendes indiennes, une ambiance pesante, des paysages mystérieux et un soupçon de mysticisme donnent au livre une tonalité angoissante. Au fil de votre lecture, vous aurez parfois envie de dire "Ne va pas par là, tu vas te faire tuer comme les autres ! ". Mais au-delà des inévitables stéréotypes qui accompagnent parfois le genre, "Les Croassements de la nuit" reste un thriller efficace que vous aurez autant de facilité et de plaisir à lire que de regarder un bon film. Impossible de faire une pause dans la lecture, les insomniaques sont prévenus ! Idéal pour bien terminer les vacances. Mais dépêchez-vous, car dès que vous entendrez les croassements des corbeaux, il sera trop tard...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Mesquida, le 06/09/2009 à 13h56 : Je l'ai trouvé très moyen. les personnages sont sympas, Pendegast fait tout un numero particulièrement amusant. mais l'histoire est banale et la"revelation" finale convenue et décevante." Le cabinet des curiosités" et beaucoup plus réussi.


de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience