• Loisirs
  • Livres & Musique

Une biographie d'Ingrid Betancourt en librairie

Article par Relaxnews , le 20/02/2008 à 13h51 , modifié le 21/02/2008 à 11h54 1 commentaire

A l'occasion du sixième anniversaire de l'enlèvement d'Ingrid Bétancourt, plusieurs livres sont publiés.

Samedi 23 février, à l'occasion du sixième anniversaire de la capture d'Ingrid Betancourt, les éditions Fayard publient une biographie consacrée à l'otage des FARC, signée par Sergio Coronado, tête dirigeante du parti des Verts en France.

Tiré à 25.000 exemplaires, l'ouvrage sobrement titré "Ingrid" s'inscrit dans un mouvement littéraire lié à ce sixième anniversaire du rapt par les FARC d'Ingrid Betancourt, ex candidate à la présidence colombienne.

Le 31 janvier dernier, une première biographie avait été publiée par le journaliste Eric Raynaud, "Ingrid Bétancourt, femme courage" aux éditions Alphée-Jean-Paul-Bertrand.

Un troisième ouvrage intitulé "Ingrid Betancourt, par-delà les apparences" devrait paraître le 21 avril chez Latitude, collection "Regard latino".

Enfin, un livre audio enrichi de six album CD, "La rage au coeur", sera édité le samedi 23 février chez Livrior et composé de textes autobiographiques d'Ingrid Betancourt lus par la comédienne Valérie Charpinet.
Des extraits de "La rage au coeur" sont disponibles sur http://www.colombie38.com/larageaucoeur/

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Dupont Jacky, le 29/07/2009 à 13h57 : Moi, j'ai toujours soutenu et je soutiens encore Ingrid Betancourt, et ce malgré les polémiques et les ranc?urs de certains qui entachent sa réputation. Les trois Américains et Clara Rojas, cette dernière que je respecte, ont dû certainement aussi péter les plombs plusieurs fois durant leur captivité. Ingrid Betancourt est humaine, et elle a pu craquer certaines fois, et de ce fait elle a le droit aussi aux mêmes égards que ceux qui la critiquent. Il ne faut pas oublier que si elle a des détracteurs, elle a aussi des sympathisants parmi ses codétenus à l'instar de John Frank Pinchao et du sénateur qu'elle a soigné et qui affirment que sans elle ils seraient certainement morts à l'heure qu'il est. De même dans la presse certains la soutiennent ainsi que certains écrivains comme Pierre Lunel et Eric Raynaud ou Alain Keler, photographe, témoin de sa capture. Je me demande comment se seraient comportés tous ceux qui l'ont vouée aux Gémonies s'ils s'étaient trouvés à sa place captifs des FARC, ainsi que ceux qui ont critiqué les efforts des Dirigeants de tous pays pour essayer de la sauver ainsi qu'un maximum de ses compagnons de captivité. Mais il est tellement plus simple de refaire le Monde bien à l'abri dans les salons ou derrière un écran ! Certains ne peuvent assurément pas supporter le fait qu'elle soit originaire d'une Famille de la Haute Bourgeoisie. Moi ça ne me gène absolument pas et pourtant je suis d'extraction ouvrière. Ingrid Betancourt s'est retrouvée captive des FARC parce qu'elle a voulu se rendre à San Vicente del Caguan pour soutenir le Maire de ce village et ses habitants. Elle a peut-être agi par inconséquence, mais elle l'a fait par soutien ! Ingrid Betancourt s'est très bien expliqué dernièrement sur une chaîne Publique, et je souhaite qu'elle fasse paraître un livre qui raconte tout sur sa captivité, aussi bien ses états d'âmes concernant ses désespoirs et ses espérances ! J'espère que ce livre paraitra bientôt.


de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience