L'art de la joie, de Golierda Sapienza

Article par Benjamin SARAGAGLIA , le 24/02/2006 à 10h03 , modifié le 25/02/2008 à 22h01 0 commentaire

M. Bellerose, qui tient la librairie Le Temps des Cerises, à Clermont-Ferrand, a sélectionné ce roman, sorti en septembre dernier et toujours parmi les meilleures ventes.

"L'art de la joie est un livre rare, à découvrir absolument. Eloigné du circuit médiatique, il sera pourtant longtemps considéré comme un livre essentiel. Trois mois, environ, de bouche-à-oreille, appuyés par un fort plébiscite des libraires l'ont amené, petit à petit, parmi les meilleures ventes de romans. Personnellement, j'en ai vendu une centaine... ce qui est beaucoup pour une librairie comme la nôtre.

Golierda Sapienza, l'auteur, est née dans les années 1920, d'une famille socialiste anarchiste. Dans les années 1960, elle avait déjà écrit un cycle autobiographique en 5 volumes, mais L'art de la joie est son chef-d'œuvre. Elle lui a consacré 10 ans, puis a eu énormément de mal à trouver un éditeur en Italie. Elle y est parvenue quelques mois seulement avant sa mort, en 1996.

L'histoire débute au 1er janvier 1900, en Sicile. L'héroïne, Modesta, traverse quatre générations, et conserve jusqu'à sa mort son envie de vivre libre. Dans ce XXe siècle, époque de terribles tragédies, elle chante un hymne à la joie en affirmant une immense indépendance. Elle conserve son autonomie, elle ne prend rien pour argent comptant, elle réfléchit. Et ce avec tout ce qui fait sa vie : ses enfants; les hommes et les femmes, avec lesquels elle noue de nombreux rapports amicaux ou amoureux, et avec qui elle vit jusqu'à ce que la joie disparaisse ; l'histoire, et notamment pendant la 2nde guerre mondiale, qu'elle passe emprisonnée pour son opposition à Mussolini ; la politique, puisqu'elle s'affirme comme une femme de gauche, sans vouloir s'attacher à la moindre organisation politique ; et même la psychanalyse.

En lisant cette ouvrage, j'ai été surpris plusieurs fois par la force et la beauté de cette femme. Elle transcende la lecture de ce livre majeur, d'une totale modernité. L'écriture, ample, ne s'essouffle pas durant les quelques 600 pages du livre, car la trame est sans cesse renouvelée. Ce roman est bouillonnant de vie."

L'art de la joie, de Golierda Sapienza (Editions Viviane Hamy, 24 €)
M. Bellerose tient la librairie Le Temps des Cerises, 70 rue du Port, 63 000 Clermont-Ferrand

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis



de Plurielles
SUR LE
    Plus de discussions sur le Plurielles.fr »
    logAudience