• Beauté
  • Soins

VRAI / FAUX sur le parfum

Article par , le 18/12/2013 à 12h03 , modifié le 25/11/2014 à 16h14 0 commentaire

On a toutes des idées préconçues en matière de parfum. Il ne tient pas bien sur ma peau, son odeur évolue au cours de la journée... Plurielles.fr vous aide à faire le point avec l'aide de deux experts...

Un parfum à la même odeur tout au long de la journée : FAUX
Un parfum se décrit par des notes olfactives : les notes de tête, les notes de cœur et les notes de fond. Les notes de tête sont constituées de matières premières volatiles, qui ressortent dès l'application du parfum. Mais elles vont très vites disparaître, au bout de dix minutes. Les notes de cœur tiennent pendant plusieurs heures. Les notes de fond, quant à elles, durent tout au long de la journée. Ce qui confirme que l'odeur du parfum varie au cours de la journée. Il va également perdre en intensité. 


Un parfum sent de la même façon sur toutes les personnes : VRAI et FAUX
Pour Jean-Michel Duriez, nez de la Maison Rochas, il ne fait aucun doute : "Un parfum sent de la même façon sur toutes les personnes", puisque son odeur dépend des différentes matières premières qui le composent. Pour, Sophie Normand, experte du site de parfum osmoz.fr, l'odeur d'un parfum peut légèrement varier selon l'acidité de la peau d'une personne ou encore le cycle hormonal d'une femme.


La température a une incidence sur l'odeur du parfum : VRAI
Comme nous l'avons déjà expliqué, l'odeur d'un parfum varie au cours de la journée. Ce phénomène peut être accentué par des éléments extérieurs. "Comme la température, la luminosité", précise Jean-Michel Duriez. "A la plage, les notes de tête disparaissent immédiatement", poursuit-il. "Un milieu froid et sombre, en revanche, ralenti  la volatilité des différentes notes".


On supporte mieux les notes florales en été : VRAI
« Les parfums floraux ont un petit côté exotique, solaire et rafraîchissant », explique Sophie Normand. C'est pourquoi on se laissera davantage tenter par ce type de fragrances à l'approche de l'été. D'ailleurs les grandes maisons de parfums ne s'y trompent pas, elles sortent davantage de parfums floraux à cette époque de l'année. 
 

Les hommes portent des parfums boisés, les femmes, des floraux VRAI et FAUX
Cela est une question de culture. En France, par habitudes, les femmes auront tendances à être attirées par les notes florales, les hommes par les notes boisées. "Alors qu'au Moyen-Orient, "les odeurs sont davantage unisexe", affirme Jean-Michel Duriez. "Les hommes seront tout autant attirés par la rose que les femmes".  « Les odeurs de fleurs ont un côté romantique qui plait particulièrement au femme », précise Sophie Normand. "Les hommes, eux, apprécient le côté « viril » des parfums dits boisés". Mais aujourd'hui, "ces classifications ont tendance à se brouiller".
 
Un parfum se choisit en fonction de notre âge FAUX
Il est vrai que selon les femmes d'un même âge pourront être attirées par certaines odeurs plutôt que d'autres. Mais cela ne dépend pas directement de l'âge de la personne mais "des tendances" qui se sont installées avec le temps. Jean-Michel Duriez, nez de la Maison Rochas précise d'ailleurs: "les tendances sont beaucoup plus longues en matière de parfum qu'en mode. Une marque ne lancera pas plus de un ou deux parfums par an".


Les goûts des femmes changent quand elles sont enceintes VRAI
Il n'est pas rare d'entendre une femme dire : « Je n'ai pas porté pas le même parfum avant, pendant et après ma grossesse ». Les goûts des femmes enceintes évoluent. Elles sont plus sensibles aux odeurs. « Pendant leur grossesse, elles sont encore davantage attirées par le côté floral d'un parfum ».


Les hommes sont plus fidèles que les femmes en matière de parfum FAUX
En matière de parfum, les femmes ont, dans la plupart du temps, des goûts bien affirmés. "Les hommes se laissent davantage guider par leur épouse", confirme Sophie Normand.  "Ils portent les parfums qu'on leur offre".

 

Notre culture et notre éducation « dictent » nos goûts VRAI
D'une manière générale, on a tendance à préférer les odeurs qui nous sont familières. On va, en revanche, se méfier des odeurs que l'on a jamais senties", nous confie Jean-Michel Duriez, Nez de la Maison Rochas. "En matière d'odorat, le premier contact ne passe pas par la conscience mais par une réaction instinctive". "Certaines personnes vont être attirées par l'Eau de Cologne car elles leur rappellent l'odeur de leur grand-mère", précise Sophie Normand, experte du site osmoz.fr. 
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience