• Beauté
  • Soins

Tout savoir sur les huiles essentielles

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 23/01/2009 à 18h48 , modifié le 09/01/2015 à 11h24 0 commentaire

Les huiles essentielles sont utilisées en aromathérapie. On estime qu'avec une cinquantaine de ces huiles on peut traiter les affections courantes. Si vous ignorez tout de leur utilisation, suivez le guide...

L'utilisation des huiles essentielles par massages, inhalation, ingestion ou évaporation nécessite quelques précautions, car ces substances sont très concentrées. Elles ne peuvent donc pas être utilisées pures en massages ni en grande quantité. La qualité des huiles vendues dans le commerce est variable, il est donc préférable de se documenter avant de les utiliser.
 
Bien choisir ses huiles essentielles
Les huiles essentielles sont vendues dans des petits flacons de 5 à 30 ml, dans les pharmacies, herboristeries ou magasins spécialisés. Avec une base d'une douzaine d'huiles essentielles, parmi lesquelles l'huile essentielle de romarin, de citron, de camomille, d'eucalyptus, de lavande, de basilic... vous traitez ou prévenez des affections courantes.
Au moment de l'achat, vérifiez leur composition, car certains fabricants les diluent dans des produits chimiques de mauvaise qualité. Plus une huile est pure, plus elle est chère.

Précaution avant les massages
Certaines huiles essentielles sont irritantes pour la peau, notamment l'huile de romarin, de verveine, de citronnelle et de fenouil. Les huiles de verveine et d'agrumes sont même à proscrire avant un bain de soleil.
Avant d'utiliser un mélange d'huiles pour massage, versez-en quelques gouttes à l'intérieur du poignet. Si vous n'avez pas de réaction après 24 h, vous pouvez l'utiliser sans risque.

Les huiles utilisables par voie orale
Si vous souffrez de troubles digestifs d'origine nerveuse, ou de palpitations, utilisez l'huile de mélisse ; pour diminuer des quintes de toux, utilisez de l'huile d'origan ; les microbes ou mycoses ne résistent pas à l'huile essentielle de sarriette, d'arbre à thé, de thym, d'origan, de romarin, ou de cannelle... Versez une à deux gouttes sur une cuillérée de miel ou un sucre. Suivez bien la notice ou la prescription de votre aromathérapeute (quantité à utiliser, fréquence, durée du traitement) et faites des pauses, pour laisser le temps à l'organisme de s'habituer.
 
Notre conseil 
Rangez vos huiles essentielles à l'abri de la chaleur et de la lumière, en fermant bien le flacon. Elles se conservent ainsi environ 2 ans, sauf celles qui sont extraites d'écorces d'agrumes qui ne durent que 6 mois.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience