• Beauté
  • Soins
Dossier :Test beauté : l'épilation laser médicalisée, un traitement au poil !

C'est à quelques pas de l'avenue des Champs Elysées que s'est installé le centre Epilium. Six cabines climatisées disposées autour d'une belle terrasse en teck composent ce lieu zen et design. 150 m2 pile poil réservés à l'épilation laser médicalisée. Les détails de ce procédé révolutionnaire.

Femme nue
Selon une étude récente réalisée par l'université de Rouen sur un panel de 173 étudiants âgées de 18 à 26 ans, 80% d'entre elles s'épilent régulièrement les aisselles et les jambes. 20% de ces jeunes femmes n'y ont recours que pour les parties visibles. Le calcul est simple: aucune femme ne se passe de ce réflexe beauté quasi essentiel!

Le laser: l'arme fatal du poil!
Aux côtés des techniques d'épilation traditionnelles (cire, crème, rasoir, appareils électriques...) se développe depuis quelques années l'épilation laser. Ce système déjà très prisé outre Atlantique permet de neutraliser la repousse du poil de manière définitive. Il faut compter 6 à 8 séances espacées de 6 semaines en fonction de la partie du corps traitée pour se débarrasser définitivement de notre pelage disgracieux. Chaque séance dure de 15 à 30 minutes en fonction de la zone à traiter. Pour arborer son petit bikini, il faudra donc s'armer de plus de patience que pour anéantir les duvets de nos aisselles!

Une technique accessible à tous
L'épilation laser proposée en centre Epilium pratique des tarifs tout à fait abordables (50 € maillot + aisselles par séance). Au total, les dépenses engendrées par l'épilation laser médicalisée s'élèveraient à 5000 € pour une période de vie de 50 ans, un "poil" plus pour  les modes d'épilation traditionnels, soit plus de 7500 € pour les produits telle que la mousse à raser ou la crème épilatoire et environ 17600 € pour l'épilation à la cire, pratiquée une à deux fois par mois. Par ailleurs, toutes les épidermes peuvent supporter ce traitement hormis les peaux fraîchement bronzées et les peaux de filles très blondes. Les jeunes filles pré-pubères attendront également leur maturité pileuse avant d'y avoir recours.

Des zones à risque?
Toutes les parties du corps peuvent être traitées: maillot, aisselles, moustache, bras, dos... Seuls les sourcils, trop proches de l'œil, sont exclus de la méthode. Sachez tout de même que certaines parties sont plus douloureuses que d'autres. C'est le cas du maillot. C'est pourquoi, il est préférable d'appliquer une crème anesthésiante une heure avant la séance.

Centre Epilium
Ouvert du lundi au samedi de 9h à 23h
8, rue Lincoln
75008 Paris
Tél : 01 40 06 02 02

Sommaire :
logAudience