• Beauté
  • Soins

Taches brunes, herpès, acné : Faisons face !

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 14/02/2008 à 16h22 , modifié le 25/02/2008 à 11h22 0 commentaire

L'été peut virer au cauchemar pour la peau et les cheveux. Sortez les soins adaptés et suivez de près les conseils des spécialistes.

Malmenée par le soleil, le sel, le chlore et le vent, la peau a du mal à préserver son film hydrolipidique. Résultat : elle tiraille, devient sèche, rêche, déshydratée. Le visage, partie la plus vulnérable, est à bichonner en priorité. 

Que faire ?
Réhydratez-vous en buvant beaucoup d'eau et prolongez la cure de compléments nutritionnels à base de vitamines A et E aux propriétés hydratantes et anti-oxydantes.
Gommez votre visage tout en douceur (exit les exfoliants à base de petits cristaux !) pour éliminer les cellules mortes. Puis hydratez votre visage jusqu'à plus soif. Après-soleil, masques, crèmes, sérums bourrés de vitamines et autres baumes... Tout est bon pourvu que votre peau s'apaise.
Même topo pour le corps : gommez puis hydratez généreusement.

Que choisir ?

crème réparatrice Liérac

Baume après-soleil Clarins

Après-soleil Avène

Crème réparatrice réparation intense après-soleil de Liérac, 26,60 €

Baume Après-soleil Hydratant Intense régénérant de Clarins, 22 €

Réparateur après-soleil Avène, 13 €


Taches brunes
- Les dermatologues distinguent plusieurs sortes de taches. Les plus fréquentes sont les taches dites " de vieillesse ". Elles apparaissent sur le visage, les mains et le décolleté à partir de 40 ans, à la suite d'expositions prolongées au soleil. Pour freiner leur apparition, l'usage fréquent d'une crème solaire est nécessaire (mais malheureusement pas suffisante). Ces taches se traitent à la lampe flash ou au laser.

- D'autres taches, plus rares, apparaissent parfois dans le dos à la suite de coups de soleil très importants et sont irréversibles. La prévention reste le seul bouclier.
- Plus fréquentes, des taches type melasma ou chloasma apparaissent sur le front, les tempes, la moustache et le menton. Elles sont souvent dues à des modifications hormonales comme la grossesse, ou la prise de pilule. Là encore, la prévention reste la meilleure arme.
- Enfin, certaines taches, dites de photosensibilisation, apparaissent sous l'effet de médicaments, de cosmétiques (parfums, eaux de toilette) ou même de certains végétaux (citron, bergamote, certaines algues.) Evitez donc l'utilisation de produits photosensibilisants avant et pendant l'exposition au soleil.

Que faire ? 
En cas de taches disgracieuses persistantes, consultez votre dermatologue. En fonction du type de tache, il pourra vous prescrire une crème à base d'hydroquinone et de trétinoïne, qui décolore graduellement la peau hyper pigmentée. Quelques séances de lampe flash ou de laser peuvent s'avérer très efficaces sur certains types de taches. En dernier recours, un peeling peut être prescrit.


Taches blanches
En vieillissant, il n'est pas rare de voir apparaître des petites taches blanches, surtout sur les jambes et les bras. Cela signifie que les cellules ont été agressées par les UV. Elles ne sont plus capables de se restaurer car elles ont épuisé leur capital solaire.

Que faire ?
Vous pouvez tricher avec de l'autobronzant qui donnera à vos jambes une couleur plus unie. Mais attention, ce dernier ne protège pas et ne dispense pas de l'usage d'une crème solaire.
Prenez ce petit désagrément comme un message : il faut désormais vous exposer moins et vous protéger davantage !

Herpès solaire
Ce " classique " de l'été fait partie des mauvaises surprises des vacances. Le fameux bouton de fièvre aime réapparaître aux premières expositions solaires.

Que faire ?
L'application préventive d'un stick solaire très haute protection sur les lèvres est un bouclier assez efficace. Mais sans garantie.
Dès les premières sensations de picotement au coin des lèvres, appliquez une crème anti-virale (du type Activir) et lavez-vous régulièrement les mains en frottant bien sous les ongles.

Le retour de l'acné
Le soleil a l'effet d'une bombe à retardement sur l'acné. Bénéfique dans un premier temps, il assèche les boutons et possède un pouvoir anti-inflammatoire. Mais en même temps, il favorise la formation de comédons en stimulant la production de sébum.
Résultat : sous un beau hâle, des lendemains qui déchantent...

Que faire ?
Avant la période d'exposition, mettez fin à votre traitement anti-acnéique s'il est photosensibilisant (ce qui est souvent le cas).
Après l'exposition, reprenez un traitement anti-acnéique émollient et traitez votre peau avec douceur. La déshydratation due au soleil interdit l'usage de produits trop décapants. Pas la peine d'exciter la flambée de boutons !

Petits boutons sur le décolleté
Ces boutons sur les avant-bras et le décolleté sont une forme d'allergie au soleil nommée lucite estivale bénigne.

Que faire ?
On prévient son apparition avant l'exposition avec des compléments nutritionnels anti-oxydant à base de carotène et éventuellement des anti-paludéens de synthèse ou de la photothérapie. Une fois au soleil, une crème haute protection est indispensable.
Lorsque l'éruption apparaît, il n'existe qu'une solution : rester à l'ombre jusqu'à ce que les boutons disparaissent. La lucite s'évanouit avec l'apparition du bronzage. Patience donc.

Cheveux abîmés
Le chlore et le soleil altèrent la couleur des cheveux, assèchent la fibre, abîment la kératine. Quant au sable et au sel, ils irritent le cuir chevelu... Résultat : les cheveux ressemblent de plus en plus à du foin et la tête gratouille un peu.

Que faire ? 
La clé, en été, c'est d'hydrater la chevelure au maximum en troquant les produits coiffants pour les soins. En clair, on se protège avec des philtres solaires capillaires puis on nourrit avec des masques revitalisants, des crèmes, des baumes. Pour éviter les démangeaisons du cuir chevelu, on opte pour des shampooings tout doux.

Que choisir ?

Huile capillaire phytoplage

karité René Furterer

masque réparateur L'Oréal

Huile capillaire l'originale de Phytoplage, 14,50 €

Karité crème revitalisante intense de René Furterer, 27 €

Masque nutri-réparateur anti-casse Elsève de L'Oréal, 6,55 €


Cheveux verts
Les produits contenus dans les piscines font, au fil des plongeons, virer la couleur. Le chlore notamment, qui continue à agir sur les cheveux bien après la baignade. Il est le principal responsable des colorations ternies ou de l'apparition de couleurs disgracieuses : le blond tourne au vert, le roux au jaune.

Que faire ?

- Avant la baignade, enduisez vos cheveux d'une huile protectrice qui fera écran. Le soir venu, rincez bien vos cheveux en les passant à l'eau fraîche additionnée de jus de citron ou de vinaigre pour les lustrer et les débarrasser des résidus récalcitrants.

- Il est trop tard et vous revenez de vacances avec des cheveux verts... Voici une " recette de grand-mère ", censée atténuer ces vilains reflets dans les cheveux, mais que nous n'avons pas vérifiée :
Faites dissoudre 2 comprimés de marque Aspirine dans 250 ml d'eau distillée et appliquez le tout sur les cheveux en les massant. Rincez. Alors, ça marche ?

Merci au docteur Nicole Auffret, dermatologue et à Catherine Chauvin, directrice de l'Institut Furterer 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience