Quelle différence entre rasoir et crème dépilatoire ?

Article par Karima Peyronie , le 24/03/2009 à 19h29 , modifié le 09/01/2015 à 11h22 1 commentaire

Un duel féroce se joue dans votre salle de bain, dont vous êtes la seule juge. Entre le rasoir futé et rapide et la crème réfléchie et habile, le match promet d'être impitoyable. Petite revue des qualités et inconvénients des deux adversaires.

Le rasoir : économe et efficace
 
Le + : Si vous deviez prendre une seule chose sur une île déserte, avouez-le ça serait bien votre rasoir ! Parce que faire les yeux doux à Robinson avec le duvet qui ressemble à sa barbe, non merci ! Super pratique ce rasoir qui se faufile dans la trousse de toilette et est utilisable partout, n'importe quand sans aucune contrainte. De plus grâce au rasoir, nouvelle génération (plusieurs larmes, diffuseur de gel sur la lame...), on peut « presque » faire l'impasse sur la crème ou mousse de rasage. Autre point positif, et pas des moindres en ces temps de crise, son coût puisque la lame d'un rasoir à une durée de vie de plusieurs semaines. 
 
Le - : Le geste est aussi rapide que l'est la repousse, puisque la lame coupe qu'en surface le poil ce qui assure une repousse le lendemain ou deux jours plus tard pour les plus chanceuses. Rien à voir avec la cire qui arrache la racine du poil et assure une repousse après environ deux semaines. Le fait que le poil ne soit que coupé, favorise également la prolifération de poils incarnés disgracieux. Assurez alors une hydratation optimale quotidienne pour éviter ce genre de désagrément.
En revanche, rien ne peut remédier à la structure du poil qui pousse et qui, il est vrai, est plus dru et épais. A déconseiller surtout pour les femmes souffrant de fortes pilosités !
 
La crème : le bon compromis
 
Le + : aussi efficace que le rasoir, la crème éradique -de façon superficielle- tous les poils qu'ils soient fins ou épais...et ce en un temps record. Sur une peau propre et sèche, il suffit d'appliquer la crème en large couche et d'attendre moins de 10 minutes. Un coup de spatule plus loin, et les poils disparaissent. Cette méthode permet d'allonger de quelques jours (jusqu'à 1 semaine) la repousse par rapport au rasoir mais n'est pas aussi efficace que la cire. En revanche la méthode séduit les douillettes, phobiques de la bande, et les femmes à peau sensible qui ne peuvent pas utiliser les autres méthodes.
 
Le - : la formule chimique (dérivée du soufre) ne permet pas d'épiler toutes les surfaces comme les zones irritées ou pour un maillot intégral. C'est cette même raison qui est la cause des odeurs très fortes et pas agréables de ces mêmes crèmes. Même s'il faut l'avouer de plus en plus de marques font de gros efforts en la matière. La crème dépilatoire est plutôt conseillée pour les femmes très peu poilues ou pour une dépilation d'appoint, pour sa rapidité. Là encore, n'oubliez pas de bien hydrater la peau avec une crème sans alcool et parfum pour apaiser le derme et effacer les éventuelles rougeurs.

A savoir : la crème est déconseillée après un bain de soleil compte tenu des éventuelles brûlures superficielles déjà présentes sur la peau.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience