• Beauté
  • Soins

Quel parfum choisir à 30 ans ?

Article par Karima Peyronie , le 31/03/2009 à 16h58 , modifié le 31/03/2009 à 18h02 0 commentaire

Passées les premières émotions olfactives, la femme de 30 ans va choisir une fragrance qui lui ressemble, celle qui la suivra dans sa vie quotidienne puis dans ses virées nocturnes. L'histoire d'amour va prendre son premier grand tournant.

Qui est la femme de 30 ans ?

La femme de 30 ans est une femme active, elle voit dessiner son avenir professionnel et affectif. Ses choix s'affirment, sa personnalité aussi. Son émancipation financière l'amène à choisir ses produits de beauté avec une plus grande attention et sélection. C'est une femme plus avertie et elle a déjà un parti pris olfactif : elle s'éloigne de la senteur un peu trop innocente et pastelle, pour choisir des produits de caractère.

Sa plus grande autonomie la guide aussi dans ses coups de cœur. Pas complètement fidèle à une seule marque et fragrance ; elle est très ouverte et éclectique dans sa curiosité, elle déteste rentrer dans une case. Même si, il faut l'avouer, ses choix vont davantage se tourner vers une affirmation de sa sensualité.
 
Quelles senteurs ?

La femme de 30 ans se laisse difficilement offrir un parfum, elle cherche avant tout une senteur qui lui ressemble, qu'il y ait une vraie complémentarité entre ce qu'elle est dans la vie active et son identité le soir. Ainsi la journée, elle choisira davantage des parfums à dominance florale comme le jasmin, la rose, la fleur d'oranger, la tubéreuse, le mimosa, la violette. Ces accords plutôt capiteux et charnels seront agrémentés de notes fruitées voire même acidulées comme des accords originaux avec des fruits rouges ou des agrumes par exemple.

Le soir, la femme de 30 ans se tournera vers des notes suaves, dans un registre un peu plus oriental aux notes boisées. L'affirmation de la féminité est alors à son apogée, et elle n'hésite plus à laisser sur son passage son empreinte.
 
La sélection

Very Irresistible, eau d'été, Givenchy : la fraicheur de la rose est agrémentée d'un zeste de mandarine et d'une touche de muguet. Le tout amène une fragrance légère et distinguée, qui convient particulièrement aux beaux jours. Une composition indémodable.
 
L'eau the One, Dolce et Gabbana : un accord floral oriental marque l'empreinte dominante de la femme sûre d'elle. Aux notes de muguet et de jasmin viennent se marier des nuances fruitées plus inattendues comme la mandarine, le litchi ou encore la pêche. Une fragrance résolument sexy.
 
Flora, by Gucci : l'univers olfactif à dominance florale entre la rose et l'osmanthus (une espèce rare de Chine) conduit à un résultat divinement sensuel et subtil à la fois. Quelques notes de bois de santal et de patchouli rehaussent la composition pour apporter une dimension sophistiquée.
 
Eau de printemps Paris, Yves Saint Laurent : l'interprétation saisonnière du mythique Paris, apporte une fraicheur et une luminosité en légèreté grâce à la fameuse rose de mai qui s'accorde avec la violette et le chèvrefeuille. Ultra-féminin, la fragrance révèle néanmoins la femme-enfant qui sommeille en chacune de nous.
 
Merci à Francoise Donche, olfactologue chez Givenchy, http://www.parfumsgivenchy.com

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience