Lutter contre les premières rides : elles témoignent

Article par Saliha Hadj-Djilani , le 06/01/2010 à 17h45 , modifié le 06/01/2010 à 17h55 0 commentaire

Elodie, Zohra, Coralie et Marion nous expliquent comment elles soignent leur peau pour évincer les premières rides, le plus longtemps possible !

Voici le petit secret anti-rides de jeunes femmes qui ne veulent surtout pas laisser le temps gagner la partie.

Elodie, 31 ans, consultante
 
Je ne sais pas si c'est psychologique mais j'ai vu apparaître ma première ride le jour de mes 30 ans !
Un cap très difficile à passer pour moi, j'avais du mal à réaliser que j'étais une trentenaire et que c'en était définitivement fini de la vingtaine et de l'insouciance ! Mais après ce petit coup de blues, je me suis ressaisie et je suis allée faire un tour chez mon esthéticienne. Elle m'a fait un peeling aux acides de fruits et j'ai été agréablement surprise du résultat ! Ca a redonné un coup de fouet à mon teint et rendu ma peau plus lisse. Je ne voyais quasiment plus cette vilaine ride qui m'avait tellement déprimée...Depuis, je fais un peeling à chaque changement de saison !
 
Zohra, 28 ans, commerciale
 
J'ai toujours eu l'air plus jeune que mon âge mais après la naissance de Lorenzo, mon premier enfant, j'ai pris un "petit coup de vieux". J'ai remarqué que j'avais des ridules au coin des yeux et des cernes de plus en plus marqués. C'est vrai qu'avec le bébé, je ne dors pas beaucoup même s'il commence à faire ses nuits maintenant...
Sur les conseils de ma pharmacienne, j'ai acheté une crème contour d'yeux alors que je n'en avais jamais vu l'utilité. Pour moi, c'était réservé aux filles déjà bien ridées. Je ne savais pas qu'il en existait pour les peaux assez jeunes!
Je me suis mise à l'appliquer, matin et soir, en faisant pénétrer soigneusement le produit à chaque fois.
Au bout de  deux mois, mes ridules ont diminué et, surtout, je suis beaucoup moins cernée.
 
Coralie, 29 ans, intermittente du spectacle
 
J'ai un rythme de vie très stressant à cause de mon travail. Je n'ai pas vraiment d'horaires et je change régulièrement d'employeur pour arriver à faire mon quota d'heures, en tant qu'intermittente du spectacle.
Comme j'angoisse, je ne dors pas beaucoup. Et puis un jour mon petit ami m'a fait remarquer que j'avais un début de ride au milieu du front...la "ride du lion", "la même que sa mère!" Je l'ai vraiment mal sur le moment mais grâce à lui, j'ai pris conscience que je faisais des rides de stress à 29 ans!
Depuis je fais du yoga  et j'apprends à me relaxer. Je dors mieux et j'ai l'air moins vieille, paraît-il !
 
Marion, 33 ans, assistante de direction
 
J'ai toutes les crèmes anti rides possibles et imaginables chez moi... Le problème c'est que je ne voyais pas vraiment leur effet à cause de la...cigarette!  J'avais tout le temps l'air fatigué. C'est mon dermatologue qui m'a ouvert les yeux en m'expliquant que si je continuais à fumer un paquet par jour, j'allais continuer à détruire ma peau de l'intérieur et que ça allait se voir de plus en plus à l'extérieur. Un vrai déclic. J'ai arrêté de fumer du jour au lendemain. Les premiers temps, c'était vraiment très dur mais à chaque fois que je repensais à toutes ces vilaines rides qui risquaient de s'installer, ça me passait l'envie de nicotine. Déjà 3 mois que j'ai arrêté de fumer et j'ai bien meilleure mine. J'ai souffert pour être belle mais je ne regrette pas. 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience